Passer à l'action

Les primes de la FNH pour les associations de « J’agis pour la nature »

Publié le 14 juin 2017
Créées en 2014 par la Fondation Nicolas Hulot, la Fondation Nature & Découvertes et la Fondation de France, les primes « J’agis pour la nature » visent à favoriser le développement du bénévolat pour la nature en France métropolitaine et d’outre-mer. Leurs objectifs ? Donner un coup de pouce supplémentaire aux associations inscrites sur jagispourlanature.org dans le développement de leurs actions (achat de matériel, temps de préparation et d’encadrement, création d’outils pédagogiques, etc.) et les encourager à diversifier ces dernières pour attirer un public moins sensibilisé, familial, handicapés, etc.

primes JAPLN

Retour sur les réussites d’un projet pour la nature et l’homme

En l’espace de 3 ans, ce n’est pas moins de 153 actions de bénévolat nature qui ont été soutenues pour plus de 90 000€ ! Et ce sont 106 nouvelles associations qui ont rejoint le riche réseau de la plateforme « J’agis pour la nature ». 

Les régions primées par J'agis pour la nature

Certaines actions ont mobilisé des partenaires très diversifiés permettant de rendre accessibles le bénévolat nature à des personnes éloignées des préoccupations environnementales : structures médico-spécialisées (EHPAD, IME, hôpitaux), clubs sportifs (clubs de VTT, de randonnées), structures culturelles et sociales ou encore des structures éducatives et de formations (Ecoles de la 2ème Chance, collèges…). 

Actions j'agis pour la nature

A Ternas, les enfants creusent une mare sur un terrain communal afin de favoriser la préservation de la biocénose de la mare et de la biodiversité (action primée en 2016, ATRE)

C’est avec pédagogie que de nombreux participants ont été sensibilisés sur les enjeux de protection de la biodiversité puis ont pu agir concrètement pour la protection de nombreux espaces naturels, espèces végétales et animales. Ainsi, du Castor de l’Hérault au Gecko vert de Manapany en passant par l’Ophrys abeille, une orchidée européenne, toute une diversité d’espèces et d’espaces a été préservée!

protection d'espèces et d'espaces naturels

Véritable opportunité pour les structures associatives, les primes du bénévolat nature ont permis l’émergence de programmes de protection de l’environnement plus ambitieux autant dans les moyens techniques que dans l’accompagnement des participants.

Et les résultats sont là !

Bilan JAPLN

Et d’ailleurs, les participants, qu’en disent-il ?

C’est simple, ils sont conquis ! Grâce à la plateforme du bénévolat nature jagispourlanature.org, ils peuvent choisir de participer au type d’action qu’ils préfèrent (il existe 6 catégories) dans la région et la période voulues.

Découvrez 3 témoignages de bénévoles ayant participé à des actions soutenues par les primes de bénévolat nature.

Gatien, 33 ans, bénévole au Loubatas

« J’étais parti pour aider à construire un muret pour le jardin sec avec l’équipe et les bénévoles. Finalement, entre le pique-nique sur une grande tablée, les courses en brouette et les causeries, nous avons fini le muret et construit un super abri à insectes. Bref, une bonne journée où nous avons tous été productifs sans nous en rendre compte tant l’ambiance était à la convivialité et à la bonne humeur. Une journée aussi lors de laquelle j’ai pu faire de nouvelles connaissances, tant humaines que techniques et/ou scientifiques. Je reviendrai ! » 

Jean Luc Thevenon, bénévole Bièvre Liers Environnement

« Quand je vais au jardin j’oublie le temps, je me sens mieux, car je n’ai pas de jardin. J’aime bien être dehors, dans la nature, donner vie aux plantes. Le jardin me permet de retrouver des amis qui sont comme moi. Comme je suis handicapé, le jardin m’a fait progresser dans la marche. Je vais au jardin proche de chez moi à pied, pour respirer l’air. Ça permet de faire un groupe d’amis solidaires et on apprend à tous se connaître. Il serait dommage que le jardin s’arrête sur une si bonne lancée. Le jardin est un espace d’oxygène dans la ville. » 

Sarah, la bénévole du CEN Basse-Normandie

Elle résume ainsi les actions de jagispourlanature.org : « Prendre part aux chantiers bénévoles, c’est aussi entretenir nos paysages avec et pour nos enfants. »