Passer à l'action

Mettre ses observations au service des scientifiques aide la biodiversité

Publié le 26 avril 2017
Vous aimez observer les insectes, les fleurs ou tout simplement la nature qui vous entoure ? Mettez vos observations au service des scientifiques en les aidant à cartographier la biodiversité en France. Connaître la position, la concentration et le type de pollinisateurs ou de vers luisants, étudier les migrations d’oiseaux, les espèces végétales en ville… toutes ces données sont indispensables pour permettre aux scientifiques d’analyser la santé de notre biodiversité et les impacts du changement climatique, de l’urbanisation, etc. Sans vous, impossible d’obtenir ces informations sur l’ensemble du territoire ! Alors pour aider les scientifiques, la plateforme "J’agis pour la nature" vous propose 40 programmes de collectes de données, appelés « sciences participatives ». C’est simple, accessible, rapide et très utile !

En 2015, près de 50 000 personnes ont participé à un programme de sciences participatives en France. Grâce à cette communauté d’observateurs bénévoles, les milliers de données récoltées ont été postées sur des sites Internet dédiés, vérifiées et analysées par des scientifiques ou des experts du Museum d’Histoire Naturelles, du CNRS, de l’Office pour les Insectes et leur environnement, de Tela Botanica… Ces données nourrissent des études sur l’évolution de la biodiversité et permettent de produire des documents d’information et de sensibilisation. 

protecteur biodiversité

Un travail d’équipe pour un double bénéfice

Des actions très concrètes de conservation peuvent également être mises en place localement : amélioration de la gestion des espaces verts au sein de collectivités, création de corridors écologiques, aménagement d’espaces pour les pollinisateurs chez les particuliers (plantations de plantes mellifères comme la lavande ou le coquelicot, fabrication de nichoirs à insectes).

Ce travail d’équipe a un double bénéfice : les scientifiques gagnent un temps précieux en obtenant de nombreuses informations rapidement et vous êtes véritablement acteurs de la protection de la biodiversité en observant la faune et la flore près de chez vous : dans votre  jardin, sur votre balcon, au parc…

Comment ça marche ?

Il existe aujourd’hui près de 200 programmes de sciences participatives. Sur jagispourlanature.org, la Fondation Nicolas Hulot vous en propose 40. Chaque programme dispose de son site Internet dédié et se déroule selon des consignes simples et précises. Le protocole est en effet établi par un laboratoire ou un organisme scientifique chargé de traiter les données que vous récolterez. Pour vous guider pas à pas dans vos observations, vous disposerez de fiches illustrées, téléchargeable sur le site du programme, pour renseigner la durée d’observation, le type de supports à fournir (photos en général), informations à noter...

Il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances précises sur la biodiversité, les enfants peuvent participer accompagnés de leurs parents. Des programmes comme Vigie Nature École et le Suivi Photographique des Insectes Pollinisateurs (Spipoll) sont à la portée de tous.