Passer à l'action

Stop au massacre des abeilles !

Publié le 17 mai 2015
Savez-vous que, chaque année, dans certaines régions françaises, 3 colonies d’abeilles sur 4 disparaissent ? Ces pollinisateurs subissent de plein fouet l’utilisation d’insecticides : les néonicotinoïdes.

Les insectes et notamment les pollinisateurs, comme les abeilles, assurent un rôle essentiel pour la reproduction des plantes. En transportant le pollen de fleurs en fleurs, ils contribuent directement à notre alimentation. Sans abeilles, plus de 80% des espèces végétales disparaitront de la surface de la terre.

Pour la biodiversité comme pour notre propre survie, leur extinction serait dramatique.

Or, ces pollinisateurs subissent de plein fouet l’utilisation massive des pesticides par l’agriculture.

Stop au massacre des abeilles

Deux études scientifiques démontrent que la famille d’insecticides la plus toxique est celle des néonicotinoïdes qui touchent directement le système nerveux des abeilles.

En 2014, une nouvelle étude prouve que la plupart des animaux ainsi que les êtres humains sont affectés par cet insecticide.

Face à ce danger sanitaire et environnemental, il est urgent d’agir. La Fondation Nicolas Hulot a lancé avec plusieurs partenaires une pétition pour un Moratoire sur les pesticides néonicotinoïdes.

Objectif : obtenir un moratoire sur ces substances neurotoxiques pour les pollinisateurs et faire de la France le leader sur ce sujet au niveau européen.

3 raisons de signer cette pétition ?

  • Les pesticides participent à l’érosion de la biodiversité.
  • Les pesticides mettent en danger l’alimentation humaine.
  • Les néonicotinoïdes ont un impact direct sur la santé, notamment des enfants.