Retrouvez tous les communiqués et dossiers de presse de la Fondation Nicolas Hulot.

CONTACT PRESSE


FILTRER PAR :

13.05.2016

Pesticides néonicotinoïdes : la Fondation Nicolas Hulot s’indigne de l’aveuglement des sénateurs !


Petites, rondes, bleu et toxiques mais les sénateurs en raffolent encore et toujours ? Les semences enrobées de pesticides néonicotinoïdes et plus généralement l’ensemble de ces substances risquent d’avoir encore de beaux jours devant elles. Hier soir, le Sénat a rejeté à une très large majorité l’interdiction totale de ces produits, malgré l’avis du gouvernement qui avait proposé de la repousser à 2020 dans une tentative de compromis. 


12.05.2016

CETA : le double discours du gouvernement


L’accord de libre échange conclu avec le Canada, le CETA, est à l’ordre du jour du conseil européen des Affaires étrangères ce vendredi 13 mai pour préparer son adoption en septembre par le Conseil et une entrée en vigueur dès 2017. Alors que les dangers associés à ce traité apparaissent au grand jour, le gouvernement français continue de le défendre point par point, allant même jusqu’à le qualifier d’anti-TAFTA. Pour la Fondation Nicolas Hulot et foodwatch, le gouvernement doit faire preuve de cohérence et s'opposer demain à toute entrée en vigueur du CETA, qui menace la capacité de nos institutions démocratiques à protéger les citoyens et l’environnement.


03.05.2016

Interdiction des pesticides néonicotinoïdes : oui les alternatives existent pour l’agriculture !


Par deux fois, les députés ont voté l’interdiction des insecticides néonicotinoïdes, ces pesticides tueurs d’abeilles. Dès aujourd’hui en Commission du développement durable et à partir du 10 mai en séance, les sénateurs devront à nouveau se prononcer sur le sort des néonicotinoïdes au cours de l’examen en seconde lecture de la loi biodiversité. Quelques jours avant ce rendez-vous crucial, les ONG et acteurs du monde agricoles et apicoles appellent solennellement à entériner l’interdiction de ces substances néfastes pour l’environnement et la santé et rappellent que des alternatives non chimiques existent pour l’agriculture. 


28.04.2016

CETA et TAFTA : un accord anti-démocratique peut en cacher un autre


foodwatch, la Fondation Nicolas Hulot, Corporate Europe Observatory, Alfred de Zayas, expert des Nations unies et Aurélie Trouvé, agroéconomiste appellent la France à s’opposer à l’adoption du CETA et à stopper les négociations sur le TAFTA. Le Président de la République et le Premier ministre ont émis des réserves cette semaine concernant la signature du TAFTA. Pourtant, un autre traité de libre-échange transatlantique, le CETA, déjà conclu entre l’Europe et le Canada, et présentant les mêmes dangers, pourrait entrer en vigueur dans les prochains mois. foodwatch, la Fondation Nicolas Hulot et trois experts de renom appellent le gouvernement français à la cohérence en traduisant les discours en actes. Le gouvernement doit agir d’urgence pour éviter que l’accord de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne (CETA) ne soit entériné par le Conseil de l’UE et n’entre en vigueur avant même que nos élus n’aient eu leur mot à dire.