version pdf
livret découverte biodiversité

/// Le trafic d'espèces sauvages constitue le 3e trafic mondial après celui de la drogue et des armes.

/// Sous l'effet des changements climatiques, les espèces se déplacent. Ainsi, le sphinx tête-de-mort, papillon nocturne du bassin méditerranéen, a été retrouvé en Bretagne et la fièvre du Nil touche désormais les chevaux camarguais.

/// Sur 6 300 races domestiques recensées, 1 350 sont menacées d'extinction voire déjà éteintes.

/// Victor HUGO a DIT…

«C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l'écoute pas.»

Qu'est-ce qui menace la biodiversité ?

Les espèces comme les individus naissent, se développent et s'éteignent. Aujourd'hui, le rythme d'extinction s'est accéléré de 1 000 à 10 000 fois, entraînant un appauvrissement du vivant.

L'univers du vivant en danger

Depuis toujours, l'Homme modifie l'environnement à son profit en le considérant comme une ressource inépuisable. Aujourd'hui, l'impact des activités humaines est tel qu'il préfigure une nouvelle vague d'extinction des espèces. La nature évolue à un rythme beaucoup trop lent pour s'adapter à ces changements brutaux et rapides.

Les 4 principales causes de perte de biodiversité :

Destruction des habitats et modification des milieux 1- Destruction des habitats et modification des milieux (en France, la surface couverte par les aménagements routiers est supérieure à celle des espaces protégés).

Prélèvement excessif et surexploitation des ressources 2- Prélèvement excessif et surexploitation des ressources (trafic d'animaux et de plantes menacés, poissons surexploités par une pêche non sélective, etc).

Introduction d'espèces exotiques invasives 3- Introduction d'espèces exotiques invasives (tortue de Floride, jacinthe d'eau, grenouille taureau, ragondin, etc.) qui se développent aux dépens des espèces locales.

Réchauffement climatique global 4- Réchauffement climatique global (modification des aires de répartition des espèces,-certaines envahissent de nouvelles régions, d'autres disparaissent-, des virus, etc).

Ces phénomènes entraînent des changements dans :

- la structure des paysages (fragmentation ou destruction des milieux),
- la composition des communautés animales et végétales (introduction ou extinction d'espèces),
- le fonctionnement et l'évolution des populations (modification des modes de sélection).

Des pertes en cascade et irréparables

Le déséquilibre d'un milieu entraîne des effets en cascade (ex.: la disparition des colibris provoque celle des plantes qu'ils pollinisent).

La connaissance du degré de dégradation de la diversité du patrimoine naturel vivant est un immense défi pour deux raisons:

> il est très difficile d'établir des références dans le passé qui permettent de savoir quelle était la biodiversité "originelle" d'un paysage donné.

> il est impossible d'espérer la régénérer sur la base de nos connaissances scientifiques actuelles.

Il est donc urgent d'arrêter la perte de cette biodiversité car elle ne sera pas récupérable et entraînera inévitablement une réduction des choix possibles de développement pour les générations futures.

Aller plus loin avec deux animations en Flash

Comment protéger la biodiversité ? >>