Penser la transition

Ecologie et inégalités

Publié le 17 février 2016
Alors que la nécessité de répondre à l’urgence sociale est souvent présentée comme prioritaire sur la transition écologique, pour la Fondation Nicolas ces enjeux sont étroitement liés. La promotion de l’égalité sociale constitue, en effet, un enjeu écologique majeur.

La crise écologique est l’ultime injustice sociale

Comme le rappelait la Présidente du Chili, Michèle Bachelet, en septembre 2014 à New York, « en période de désastres naturels, les plus affectés sont toujours ceux qui sont le moins bien équipés » ! Au sein du pays, tout comme au niveau global entre le Nord et le Sud, les populations les plus défavorisées souffrent de manière disproportionnée des dégâts environnementaux. La récente catastrophe écologique provoquée au Brésil par la rupture de deux barrages miniers libérant des millions de m3 de boues toxiques en est le dernier exemple.

Inégalités sociales

Les inégalités sociales aggravent la crise écologique

* Les inégalités sociales créent une polarité qui fige l’économie et freine la transition

La pauvreté est un frein au développement des modes de consommations et de productions alternatives : les ménages les plus pauvres n’ont accès qu’à des denrées produites à moindres coûts, dans des conditions écologiques et sociales délétères. Les denrées plus respectueuses de l'environnement, comme les produits issus de l'agriculture biologique ne leur sont pas accessibles, et en conséquence ne se développent pas. Il est de même très difficile pour les populations les plus pauvres de mener les investissements, tels la rénovation énergétique des logements, permettant de réduire leurs consommations d’énergie par exemple.

De l'autre coté, l’empreinte écologique des plus hauts revenus est excessivement lourde et alimente un système de gaspillage.

* Les inégalités stimulent la frustration et l’envie, la rivalité et la concurrence. Ces ressors psychologiques de la société moderne, mis en lumière notamment par l’économiste Thorstein Veblen, aboutissent à la course en avant vers la consommation ostentatoire et le gaspillage des biens et du temps de tous.

* Les inégalités favorisent les phénomènes d’aveuglement des élites politique et économiques, lorsque leur mode de vie est trop éloigné des réalités du vécu quotidien de la majorité de la population.

* Les inégalités sociales affaiblissent la démocratie et la cohésion sociale, elles éloignent des conditions politiques nécessaires à la mise en place de politiques publiques ambitieuses permettant de répondre à l’urgence écologique.

Quelques données clefs

Commencer à sortir du carbone devrait permettre à plus de 100 millions d’êtres humains d’échapper à la grande pauvreté

En 2015, les 62 individus les plus riches de la planète possèdent autant que la moitié de la population mondiale la plus pauvre, soit 3,6 milliards de personnes. Source : Une économie au service des 1% - Oxfam – janvier 2016

Parmi les 1% les plus riches de la planète, chaque individu émet autant de CO2 annuellement que 2000 individus parmi les plus pauvres

Les actions menées par la Fondation Nicolas Hulot

Très attentive aux enjeux de justice sociale, la Fondation Nicolas Hulot suit de très près la construction des politiques publiques et leurs effets sur les inégalités sociales. Elle travaille de longue date à l’intégration des enjeux sociaux aux enjeux environnementaux et a réalisé de nombreuses publications sur ce thème. Par ailleurs, elle est membre depuis 2015 de la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme, instance dans laquelle elle s’attache à faire entendre la voix de ceux dont le respect des droits fondamentaux est déstabilisé par les dégradations environnementales (migrants climatiques notamment).

Toutes nos publications

Note « Quelle leçon tirer du modèle scandinave pour la transition écologique » par Floran Augagneur et Jeanne Fagnani. 2016

Fiche sur les inégalités données aux journalistes lors de la COP 21 2015

« Environnement et inégalités sociales », numéro de juin 2015 de la Revue Française des Affaires Sociales, codirigé par Floran Augagneur et Jeanne Fagnani.

Etude sur la précarité énergétique dans la mobilité -2014

Entretien avec Richard Wilkinson sur les bienfaits d’une société plus égalitaire 2013

Note de Cécile Renouard et Gael Giraud sur la réduction de l’échelle des revenus comme moyen de réduire les inégalités. 2013

Note d’Eloi Laurent sur la social-écologie 2013