Fondation pour la Nature et l’Homme pour la nature et l'homme
Créée par Nicolas Hulot
Reconnue d’utilité publique

> Télécharger le livre « La biodiversité à travers des exemples » édité par le Conseil Scientifique du Patrimoine Naturel et de la Biodiversité

 

> Découvrir nos associations partenaires :
Souffleurs d’écume
Voiles de Neptune

 

Océan et Littoral

Le milieu marin : un impératif de préservation

Le milieu marin, un monde riche et extraordinaire…

vue sur la merRecouvrant près de 71% de la Terre, les mers et les océans représentent le berceau de la vie de notre planète.

Une grande partie de la diversité de la planète se trouve dans les mers  et les océans qui recèlent de trésors, avec environ 250 000 espèces connues et des millions à découvrir ! Des trésors inestimables dont nous retirons des services à l'image du plancton marin, constitué d’animaux et d’algues visibles mais aussi d’un nombre extraordinaire de cyanobactéries, microalgues et virus qui jouent un rôle écologique primordial en apportant des matières nutritives fondamentales pour les écosystèmes marins et restituent dans l’atmosphère une quantité considérable d’oxygène en réalisant la photosynthèse.

Deuxième zone maritime du monde avec plus de 11 000 000 km2, la France est le seul pays présent dans trois océans et dans 5 des 25 «points chauds» de la biodiversité, identifiés par les biologistes. Ces points chauds sont les zones qui abritent sur de faibles superficies une forte portion de la biodiversité.

Avec ses 55 000 km2 de récifs coralliens et de lagons, qui représentent presque 10% des récifs coralliens et 20% des atolls de la planète, le milieu marin d’outre-mer offre encore une multitude d’opportunités de découvertes.

 

 

Mais aussi d’une très grande fragilité, les menaces qui le guettent sont nombreuses

L’inventaire des joyaux écologiques du territoire français ne doit pas cacher l’impact des mauvais traitements que l’homme fait subir à la planète.

Les littoraux et les milieux marins sont menacés par les changements globaux.
Ils souffrent principalement de l'impact des aménagements littoraux, de la pollution tellurique, de l'appauvrissement des ressources halieutiques et des conséquences du changement climatique (augmentation de la température, relèvement du niveau des océans et acidification des eaux marines).
Si les activités humaines qui s’exercent en mer (pêche, transport maritime, prélèvements excessifs et surexploitation des ressources) ont une action sur le milieu marin, la plus grande part des atteintes pour la biodiversité marine est liée aux activités terrestres, 75% des pollutions marines proviennent en effet directement du continent !
La protection des mers, océans et littoraux est impérative car les enjeux  associés au monde marin sont aussi variés que stratégiques : ressources alimentaires, sources d'énergie, transport, services écologiques...