Propositions

2 Milliards d'euros pour concrétiser l'ambition française sur les financements climat!

Publié le 07 septembre 2015 , mis à jour le 19 novembre 2020

Finance

Fiscalité

Restez informés

Chaque semaine, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

La Fondation Nicolas Hulot prend bonne note des mots très forts utilisés par le Président de la République quant à la place essentielle de la tenue des engagements financiers pour la réussite de la COP21: "un sursaut est nécessaire", "la France doit entrainer la Monde", "la France doit accélérer", "la France va mener l'offensive, il faut un pré-accord avant Paris"...

Beaucoup reste en effet à faire. La Fondation Nicolas Hulot, qui porte sans relâche cet enjeu financier, appelle le Président de la République à concrétiser cette ambition, en annonçant sans tarder des moyens supplémentaires. Le pays hôte de la COP21 démontrerait son exemplarité en annonçant des financements additionnels de 2 milliards d'euros par an pour le climat à l'horizon 2020. Il s'agit notamment de financer les projets d'adaptation dans les pays les plus vulnérables.

La France a les moyens d'engager une telle promesse, et même sans incidence budgétaire si la Taxe sur les Transactions Financières (TTF) à 11 pays se concrétisait enfin.

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Notre plan pour nouvelle fiscalité carbone juste et efficace
Changements climatiques : quels enjeux pour la COP 21 ?
Vidéo : Comment financer les actions pour faire face au changement climatique ?