Communiqué de presse

30 ans, un Think tank et une nouvelle ambition

Publié le 08 février 2021 , mis à jour le 09 février 2021

Restez informés

Pour recevoir en priorité nos nouvelles productions, inscrivez-vous à la newsletter du Think Tank

Préparer un quinquennat de transformation écologique et sociale

Le 9 février prochain, sous l’impulsion de son président, l’économiste Alain Grandjean, et de son fondateur, Nicolas Hulot, la FNH ouvrira, 30 ans après sa création, une nouvelle page de son histoire, en dédiant son Think tank à la préparation d’un quinquennat de transformation écologique et solidaire.

Une nouvelle ambition pour les 30 ans de la Fondation Nicolas Hulot

Si l’on sait quelles sont les grandes transformations à opérer, force est de constater que les verrous sont partout : sociaux, économiques, idéologiques… Avec pour point de départ la question : “Que ferait un gouvernement déterminé à faire la transition écologique ? », la Fondation entend dédier son Think tank à la définition du « Comment faire ». Travailler aux “angles morts” des politiques publiques en démêlant les sujets enlisés, voire non explorés en termes de transition écologique et de justice sociale, proposer des voies à suivre basées sur des constats précis et créer de nouvelles alliances dans la société sont, pour la FNH, les conditions indispensables pour réussir. Son objectif pour les prochaines années : fédérer autour de feuilles de route concrètes et ambitieuses pour construire une force sociale prête à déployer la transition écologique et solidaire.

Pour Alain Grandjean, Président de la FNH : “ Quoiqu’on en dise, les objectifs environnementaux restent des variables d’ajustement de trop de politiques publiques ou de stratégies sectorielles. Avec le Think tank, nous voulons donner à voir ce que pourrait vraiment faire un gouvernement déterminé à accompagner la société vers la durabilité.  Durant les mois à venir, l’objectif de la FNH va donc être de construire des feuilles de routes pour répondre aux attentes des citoyennes et citoyens, conscients de l’urgence à agir, mais inquiets face aux contingences du quotidien. La  FNH veut ainsi combler un vide en participant à sceller, pour de bon dans la société française, l’alliance des protecteurs du vivant et des défenseurs du progrès humain. »

Que ferait un gouvernement déterminé à réussir? De cette question, le Think Tank tire deux principes d’action

Principe d’action 1 : S’attaquer aux sujets au cœur des inquiétudes des Français mais pour lesquels l’Etat n’est pas allé au bout de l’effort pour penser et proposer un horizon qui lie durabilité, bien-être social et résilience économique.

·       Le Think tank va ainsi se concentrer sur les thématiques écologiques clés mais enlisées que sont par exemple : la réduction des pesticides, la transformation du modèle automobile, l’avenir de l’élevage, la sortie du nucléaire ou encore l’évolution du fret.

·       Chaque sujet sera investigué à la lumière des verrous qui bloquent la transition : l’accompagnement dans l’emploi, la cohérence des financements, la réforme des règles budgétaires européennes, la transformation des entreprises ou encore le développement d’une diplomatie verte.

Principe d’action 2 : Penser par et pour le dialogue. Dans le pays, dans les territoires, dans les entreprises, partout la transition a besoin d’une démocratie vivante et puissante pour rouvrir des débats confisqués, pour retrouver le goût du contrat social, et pour fédérer largement dans l’action.

·       Le Think tank va donc construire des alliances nouvelles dans la société, en élargissant les cercles de travail habituels - ONG, universitaires… - aux acteurs aussi divers que la CFDT ou Interbev.  L’enjeu n’est rien moins que de penser, avec celles et ceux qui seront amenés à la mettre en œuvre, un chemin de transition à la fois exigeant et fédérateur. 

Des publications et un calendrier 2021 ambitieux qui livrera ses premiers résultats dès le 09 février

Le Think tank livrera de manière régulière les résultats de ces travaux sous forme de :

Rapports : des formats fouillés, mettant à jour des données nouvelles pour établir des états des lieux clairs et définir des feuilles de route pour opérer la transition. 

Contributions : des formats « note » pour accueillir des productions individuelles ou collectives sur des sujets à défricher ou à investiguer.

Points de vue : des formats « tribune » pour poser l’avis d’un expert sur un sujet d’actualité ou à faire émerger.

Organisés régulièrement, des événements « Les Talks du Think tank » permettront de débattre et dialoguer autour des données nouvelles et des feuilles de route proposées.

Une newsletter permettra à chacun de rester informé des nouvelles productions.

Zoom sur le calendrier du 1er semestre 2021 

·       Le 9 février, sortie du 1er rapport «  Réduction des pesticides : pourquoi un tel échec ? ».

Pour son premier rapport, le Think tank s’attaque à un sujet particulièrement enlisé : la réduction des pesticides. Pour en connaître la cause profonde, la Fondation Nicolas Hulot a mené durant 1 an, une enquête fouillée, sur le lien entre les financements publics et privés et l’utilisation des pesticides en France. 

·       Mi-mars, sortie du 2e rapport « Mondialisation: comment cesser l'importation de denrées issues de substances et pratiques interdites en Europe.”

·       Début mai, sortie du 3 e rapport «  Transition écologique et emploi dans le secteur automobile en France ». (titre non définitif).

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Loi Climat et résilience : 4 ans de perdus pour l’écologie
Loi Climat et résilience : la rénovation énergétique attendra elle aussi
Loi Climat : rien ne changera pour les grosses entreprises