Au bureau / À l'école

A l'école

Publié le 28 octobre 2020 , mis à jour le 13 novembre 2020

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Je m’informe

Vive la curiosité > Y a-t-il un marché bio dans la commune ? Que peut-on faire pour améliorer le cadre de vie de son quartier ? Quelles aides financières peut-on obtenir pour améliorer son habitat ? Quels sont les appareils ménagers les plus performants et les produits d’entretien les moins nocifs ?

Des pistes à creuser > Pour aller plus loin sur un sujet ou une action précise, mais aussi pour se tenir au courant des connaissances et des techniques, les sources d’informations sont nombreuses: les institutions, les associations, les organismes spécialisés, les professionnels, les salons et foires thématiques, les sites Internet ou les revues spécialisées...

J’aère la classe

Une ventilation nécessaire > Une salle de classe sans système de ventilation, remplie d’élèves pendant plusieurs heures, devient peu à peu irrespirable. Il est bon de penser à ouvrir régulièrement les fenêtres, afin de faire le plein d’oxygène ! Bien sûr, en hiver, il faut faire attention à ne pas perdre toute la chaleur : 10 minutes d’aération suffisent.

Un air intérieur non renouvelé peut être plus pollué que l’air extérieur.

J’y vais à pied ou en vélo

Une affaire qui marche > Se rendre à pied à l’école est une agréable promenade : elle a l’avantage de détendre les enfants, ce qui les rend plus réceptifs à l’enseignement. Les parents peuvent en profiter pour organiser un "bus pédestre" ou un "bus cycliste" : à tour de rôle, ils accompagnent et prennent en charge tous les enfants, à pied ou à vélo. Tous ces exercices sont aussi bons pour l’environnement que pour la santé.

La majorité des écoles se trouve à moins d’1/4 d’heure à pied du domicile.

Je choisis mes fournitures

Une rentrée au naturel > Les produits de bricolage (vernis, colles...) qui ne sont pas destinés aux enfants sont à éviter. Préférer les stylos, surligneurs, feutres, crayons de couleurs, gommes, porte- mines, stylos plume, marqueurs, colles, cahiers et carnets, feuillets mobiles... labellisés NF environnement. D'autres critères de choix sont à prendre en compte, voici quelques exemples de ce qu'il est préférable d'acheter :

La fabrication de papier recyclé consomme 6 fois moins d’eau et 4 fois moins d’énergie que la fabrication du papier neuf. La pollution chimique qui en découle est divisée par 25.

J’utilise moins de papier

Recto et verso > Le papier est utilisé tous les jours à l’école, il y est aussi beaucoup gaspillé. Sa production coûte cher à notre planète, donc il faut chercher par tous les moyens à l’économiser. Une bonne solution pour diminuer de moitié sa consommation : écrire des deux côtés d’une feuille (par exemple, pour les brouillons).

Un projet utile > Et pourquoi ne pas apprendre à recycler du papier ? C’est peut-être une excellente occasion d’allier pédagogie et écologie ! Une recherche sur le Net en associant “recyclage + papier” vous donnera des pistes à suivre.

1 tonne de vieux papier = 900 kg de papier recyclé.

1 tonne de papier recyclé épargne 0,3 tonne de CO2 à l'atmosphère = 1,3 tonne de bois et 48 000 litres d'eau économisés.

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Au bureau