Propositions

Cantines : N’opposons pas menus végétariens et viande de qualité !

Publié le 05 mars 2021 , mis à jour le 22 mars 2021

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Quelle place du végétarisme et de la viande dans les menus des cantines ? Cette question fait grand bruit ces derniers jours. Alors que certains essayent d’opposer associations écologistes et défenseurs de la viande dans deux visions extrêmes, 7 organisations environnementales, dont la FNH, répondent favorablement à la main tendue de l’Association Nationale Interprofessionnelle du Bétail et des Viandes (Interbev). Oui, manger moins de viande mais de meilleure qualité est la solution !

Les ONG environnementales répondent à l’appel des éleveurs

Suite à la récente polémique sur les menus végétariens au sein des cantines, l'Association Nationale Interprofessionnelle du Bétail et des Viandes (Interbev) a publié le 2 mars, une lettre ouverte pour appeler à un apaisement du débat. Leur message : « Ne nous laissons pas enfermer dans un débat idéologique ! Mieux vaut manger de faibles quantités de viande à la cantine... mais uniquement de la viande d’origine française, si possible locale, issue de nos systèmes d’élevage durables et familiaux. »
 
Interbev propose donc aux associations environnementales de continuer à travailler ensemble, en faveur de la diversification des sources de protéines au profit d’une consommation de viande durable. 
 
Ce à quoi, la FNH avec 7 autres organisations (WWF, RAC, Greenpeace, France Nature Environnement, Humanité Biodiversité et CIWF), réagissent favorablement en publiant une lettre de réponse : « Ce manger "moins mais mieux" est également notre vision et nous demandons aux pouvoirs publics de soutenir un élevage et une consommation de protéines animales respectueux de la nature. »

50% des cantines avec un menu végétarien quotidien sont celles qui proposent le plus de viande bio et locale !

L’introduction de menus végétariens permet de dégager du budget qui peut être réinvesti dans l’approvisionnement en viande locale et durable. Ainsi, sur 6000 cantines, celles qui proposent le plus de menus végétariens sont également celles qui servent le plus de viande bio et locale.
Alors que 20 % seulement des cantines sans menu végétarien proposent de la viande bio locale, elles sont 38 % à pouvoir en proposer avec un menu végétarien hebdomadaire et 50 % pour les cantines avec un menu végétarien quotidien ! (Source : Observatoire national de la restauration collective bio et locale).

La loi climat :  La FNH appelle les parlementaires à adopter l’instauration de menus équilibrés

Le projet de loi Climat et résilience, issu des propositions de la Convention citoyenne sera débattue à l’Assemblée nationale à partir du 8 mars. La FNH appelle donc  les parlementaires à adopter les amendements proposant l’instauration de menus équilibrés : une option végétarienne obligatoire quotidienne ou deux menus végétariens hebdomadaires.

En plus de constituer une solution efficace pour lutter contre le dérèglement climatique, cette mesure représente également une opportunité pour les éleveurs et éleveuses français et françaises. 

Option végétarienne dans les cantines : démêlez le vrai du faux !

Téléchargez le guide co-signé par 13 associations, dont la FNH : (format pdf - 1 Mo)

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Des initiatives pour réduire le gaspillage et améliorer le bien-être dans les cantines !
Donnons aux cantines les moyens de bien nourrir nos enfants !
Le lundi : c’est ni viande, ni poisson !