Caroline Chambat : 41 ans, Hauts-de-France

Ma lettre de candidature

J’ai eu l’opportunité de faire partie du dernier comité des donateurs. Et si je présente à nouveau ma candidature c’est parce que l’expérience m’a confirmé que les actions mises en œuvre par la Fondation sont efficaces. Et comme les sujets traités sont essentiels à mes yeux, j’y vois l’occasion de porter à nouveau votre voix, avec d’autant plus de conviction.
Je suis ingénieur hydrogéologue de formation et j’ai fait un master en environnement. J’ai travaillé 7 ans dans un bureau d’études spécialisé en aménagement des eaux. Je travaille depuis 10 ans dans une entreprise de travaux spécialisée dans les réseaux d’eau et infrastructures durables et depuis 3 ans, je participe à sa transformation, en créant du lien, en développant des outils pour les opérationnels et en mettant en avant les innovations du terrain.
J’ai 3 projets – Vous représenter, servir de relais à la Fondation et l’aider à répondre aux questions qu’elle se poserait au sujet de la collecte de fonds. Cette thématique est importante puisqu’elle assure sa pérennité et son indépendance - nécessaires à son bon développement. Je serai ravie de participer à la poursuite de son essor.