Projets soutenus

C'est le chantier chez les Sternes !

Publié le 23 septembre 2020 , mis à jour le 13 novembre 2020

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Mais qui sont-elles ?

Les sternes, parfois appelées hirondelles de mer, sont des oiseaux migrateurs qui durant l’hiver restent au chaud le long des côtes d’Afrique. C’est au début du printemps qu’elles débutent un périple de plusieurs milliers de kilomètres pour revenir sur nos côtes européennes. On les retrouve notamment sur quelques cours d’eau en France, et plus particulièrement dans l’Indre-et-Loire.

Sternes

Que font les Sternes sur la Loire ?

Chaque année, plus de 1 000 Sternes naines et Sternes pierregarins, viennent en colonie pour se reproduire sur les îlots de sable de la Loire en Touraine. Durant l‘été, ces oiseaux frileux vont nicher au sol, pondre et couver leurs œufs dans des nids creusés dans le sable chaud. Il est important de noter que les œufs sont très sensibles aux perturbations extérieures, donc si vous en croisez cette été n'hésitez pas à les admirer mais de loin. De plus, leur habitat est menacé par l’invasion des îlots de sable par la végétation, qui finit sur le long terme par provoquer l’abandon des sites par les oiseaux.

Sternes

Toute une aventure

Pour préserver ces colonies sur la Loire, la Ligue pour la Protection des Oiseaux Touraine ainsi que de nombreux bénévoles se sont lancés dans un projet de réaménagement des bancs de sables pour préserver ces espèces. C’est ainsi, qu’après le départ des Sternes vers l’Afrique en fin d’été, une dizaine de chantiers nature ont été organisés sur certains îlots entre mi-septembre et début novembre. Ces interventions ont consisté à limiter le développement de la végétation ligneuse (peupliers, saules). Pour atteindre ses îlots les bénévoles ont embarqué dans des canoës et ont traversé la Loire. Armés de pelles, houes et coupe-branches, ils se sont lancés dans la dévitalisation de plusieurs dizaines à plusieurs centaines de mètres carrés de terrain.

Chantier

Le Bilan

C’est ainsi qu’une cinquantaine de bénévoles ont prêté main forte dans le projet. Sur un total de 11 chantiers nature réalisés, 15 000 m² de terrain ont été dévégétalisés ! Les effets positifs attendus sur les oiseaux ne pourront être connus qu’à partir du printemps prochain. Nous pourrons alors constater si la population s’est maintenue ou si, encore mieux, elle s’est étoffée !

Sternes

Prime J'agis

 

 

 

Cette action a été primée « J’agis pour la nature », bravo à eux

Pour avoir plus d'informations, n'hésitez pas à aller sur leur siteBio.

 

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Un tiers lieu solidaire pour réparer et valoriser le petit mobilier à Bagneux
« Volée de Piafs », au chevet de la biodiversité en détresse
Nicolas Hulot : Puisse 2021 être l’année du sursaut !