Communiqué de presse

CETA : le Gouvernement présente un plan d'inaction

Publié le 25 octobre 2017 , mis à jour le 25 novembre 2020

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Le gouvernement vient de présenter un plan décevant sur le CETA, loin d'être à la hauteur des risques identifiés par la commission d'évaluation nommée par le Premier Ministre. La FNH, l'Institut Veblen et foodwatch regrettent que le gouvernement n'ait pas tiré les conclusions des travaux des experts et appellent le Président de la République à tenir son engagement de campagne et à suspendre l'entrée en vigueur provisoire pour renégocier le CETA.

L'objectif est qu'il devienne enfin le premier accord de commerce compatible avec l'Accord de Paris sur le climat et les exigences sociales et environnementales de ce début de XXIème siècle. Par ailleurs, si certaines mesures annoncées sur l'avenir de la politique commerciale européenne vont dans le bon sens, les objectifs et les principaux ingrédients restent hautement problématiques.  L'heure n'est plus aux discours mais bien à des actions concrètes à la hauteur des enjeux, qui manquent cruellement à ce plan d'action. 

Pour aller plus loin

Télécharger (format pdf - 132 Ko)

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Loi Climat et résilience : la rénovation énergétique attendra elle aussi
Un règlement européen pour contrer les dérives de la mondialisation
Réduction des Pesticides: 1% des financements publics est réellement efficace