Communiqué de presse

CETA : un passage en force inacceptable

Publié le 12 juillet 2017 , mis à jour le 25 novembre 2020

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Après des mois de flou, l’application dite ‘provisoire’ du CETA vient d’être annoncée pour le 21 septembre. Une telle précipitation est incompréhensible et dangereuse, d’autant plus que cette annonce intervient quelques jours après la nomination par le Premier Ministre d’une Commission chargée de mesurer l’impact du CETA sur la santé et l’environnement. Foodwatch, la Fondation pour la Nature et pour l’Homme (FNH) et l’Institut Veblen exigent la suspension de cette décision.

Pour aller plus loin

Télécharger (format pdf - 137 Ko)

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Loi Climat et résilience : la rénovation énergétique attendra elle aussi
Un règlement européen pour contrer les dérives de la mondialisation
Réduction des Pesticides: 1% des financements publics est réellement efficace