Projets soutenus

Création collaborative d'un jardin en faveur de la biodiversité

Publié le 10 septembre 2020

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Le Centre associatif Boris Vian (CABV) a transformé avec l’aide de plusieurs dizaines de bénévoles un terrain municipal de 600 m2 en un jardin de la biodiversité à Vénissieux dans le cadre de son projet « Ça se trame près chez moi ! ».

CABV

Des objectifs multiples

La revégétalisation du lieu avec des plantes locales, les constructions d’abris à faune, la préservation de la flore spontanée sont autant d’actions ayant été réalisées à travers divers dispositifs pédagogiques.

Si les enjeux écologiques étaient au cœur du projet, l’association a fait preuve de pédagogie pour sensibiliser tous les acteurs du territoire et pour permettre le développement du lien social et la reproductibilité de son action.

Des bénévoles impliqués tout au long du projet

Dès le lancement du projet, les habitants ont été mis à contribution ! Répartis en 3 groupes et accompagnés par laFRAPNA, les bénévoles ont participé à la conception des plans d’aménagement de l’espace, à l’élaboration des ateliers, des objectifs et ont appris à construire différents types d’abris à faune.

Des ateliers de construction de ces abris  animés par le CABV et Arthropologia, d’éco-jardinage avec les Semeurs d’Escampette ont ainsi pu être proposés au public !

En parallèle, un troc de plants et de graines et 3 balades sur le jardin ont été organisés et ont attiré 150 personnes !

CABV

Des impacts concrets sur le territoire

Ce lieu sur lequel les habitants jetaient leurs déchets est dorénavant un véritable refuge pour la biodiversité en ville. On dénombre désormais près d’une centaine d’espèces différentes de plantes.

La participation aux ateliers a dépassé les 130 personnes et la sensibilisation du public et des passants a bien fonctionné, permettant de montrer que l’appropriation d’un espace public peut s’avérer riche de rencontres et d’enseignements et peut transformer un lieu abandonné en véritable richesse sur un territoire.

CABV

Le souhait du GABC est de stabiliser le fonctionnement du jardin de la biodiversité en créant notamment une autre association, Graines de Bio-Divers-Cité poursuivant le projet dans son ensemble.

« Nous espérons également qu’au travers des différents articles et des actions de valorisation menées, nous aurons donné et donnerons envie à d’autres d’agir sur leurs territoires ».

Pour plus d'informations, vous pouvez aller visiter leur site officiel

Prime J'agis

Cette action a été primée par le programme « J’agis pour la nature », bravo à eux !

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

La permaculture pour accompagner la transition agro-écologique au Sénégal
Des jeunes expérimentent un mode de vie plus résilient dans un moulin du Loir-et-Cher
Tout savoir sur le plastique avec M. & Mme Recyclage