Communiqué de presse

Etats Généraux de l’alimentation : on ne se nourrit pas de mots

Publié le 21 décembre 2017 , mis à jour le 25 novembre 2020

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

La FNH déplore la sourde oreille du Ministre de l’agriculture face aux attentes des citoyens et au besoin de changement de l’agriculture. Après plusieurs mois d’engagement et d’échanges intenses au sein des Etats généraux de l’alimentation (EGA), la FNH déplore la faiblesse des annonces du Ministre de l’agriculture sur les sujets tant attendus des pesticides, de l’alimentation saine, de la bio… Alors que les ateliers ont mis en évidence des attentes partagées par les acteurs, que la société souhaite de notre gouvernement une alimentation plus saine accessible à tous et que les agricultures sont à la recherche d’une vision et de moyens pour vivre dignement de leur travail, le gouvernement fait le choix de remettre les décisions à demain. La FNH refuse cette fin des EGA incompréhensible et appelle le président de la République à honorer les promesses. La FNH attend un sursaut du gouvernement. Des engagements concrets et chiffrés en faveur de la transition agroécologique doivent être annoncés.

Pour aller plus loin

Télécharger (format pdf - 403 Ko)

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Loi Climat et résilience : la rénovation énergétique attendra elle aussi
Un règlement européen pour contrer les dérives de la mondialisation
Réduction des Pesticides: 1% des financements publics est réellement efficace