Projets soutenus

ETRE : des écoles de la transition écologique pour aider les jeunes à construire le monde de demain

Publié le 03 mars 2021 , mis à jour le 17 mars 2021

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Une école pour former les jeunes en rupture scolaire aux enjeux et aux métiers de la transition écologique : Frédéric Mathis, fondateur de l’association 3PA située en Haute Garonne, en rêvait et il l’a fait. Cette belle aventure commence en 2017 avec une première école ETRE près de Toulouse, et va se poursuivre dès 2021 avec l’ouverture d’autres structures en France.

Les écoles ETRE et la Fondation Nicolas Hulot, un soutien de longue date

Penser, Parler, Partager, Agir, tels sont les maîtres mots de l’Association 3PA, un organisme d’éducation et de formation à l’environnement et au développement durable qui dés 2008 bénéficie du soutien de la fondation Nicolas Hulot. Une collaboration solide qui a permis à 3PA de bénéficier des compétences et du réseau de la FNH pour mener à bien l’ouverture en 2017 de la première école de la transition écologique à Lahage, où Nicolas Hulot avait, pour l’inauguration rejoint son fondateur, Frédéric Mathis.

Ce dernier explique : « Ces écoles de la transition mettent au cœur de leur projet l’acquisition des compétences par le faire. Ici, La théorie c’est l’expérimentation sur le terrain et la rencontre avec des professionnels. L’opportunité pour ces jeunes en perte de repère d’opérer eux aussi une transition dans leur vie et de s’intégrer comme citoyen à part entière dans la société. »

L’école ETRE sensibilise et embarque les jeunes dans la transition écologique et solidaire

160 jeunes accueillis et formés chaque année depuis 2017 à Lahage

Quelques chiffres : tous les ans, environ 150 000 jeunes sortent du système scolaire dont 4000 en Midi-Pyrénées. Sachant que le chômage touche particulièrement les jeunes non diplômés, trois dispositifs de formation sont mis en place à Lahage, école pilote des écoles de la transition écologique.
Une formation de remobilisation d’une durée de 10 jours à 2 mois permet aux jeunes en perte de repère de sortir de leur environnement habituel tout en découvrant les enjeux de la transition écologique. Une première étape tremplin pour rebondir vers un autre dispositif de formation.
Les formations pré-qualifiantes aux métiers de l’environnement, (3 à 6 mois), elles, familiarisent les jeunes avec différents secteurs d’activités de la transition écologique pour les aider à préciser une orientation professionnelle. Accompagnés individuellement et collectivement dans l’expérimentation pratique par des experts qui leur ouvrent le monde de l’entreprise, les jeunes bénéficient par la suite d’un réseau pour entrer en formation et/ou lever les freins à l’embauche.
Enfin, une formation pratique qualifiante de 10 mois au terme de laquelle les jeunes obtiennent un titre « pro » : un diplôme de menuiserie par exemple à L’école de Lahage, ciblée sur les métiers du bois.

Compte tenu de la durée des formations et de la rotation des groupes composés de 5 à 12 jeunes, l’école de Lahage est aujourd’hui en capacité d’accueillir jusqu’à 160 jeunes par an dans une tranche d’âge à partir de 16 ans - le plus souvent des adolescents en rupture scolaire et évoluant dans des quartiers difficiles - jusqu’à de jeunes trentenaires qui se remettent en question, souhaitent se reconvertir ou parfois en situation de handicap.

Les métiers de « main » et de «demain » : des activités écologiquement et socialement utiles.

La sensibilisation aux métiers du développement durable est récente. Un large éventail de parcours professionnalisant les activités en lien avec la transition vers un monde plus écologique et solidaire sont en train d’infuser dans tous les secteurs de l’économie. Pour la fondation ETRE : redonner du sens et de la valeur aux métiers verts et manuels tout en participant à l’éducation et la formation de jeunes en difficulté est un vrai enjeu de société.
C’est en ce sens que plusieurs nouveaux projets d’école ETRE ont déjà éclos en France, à Montarnaud, près de Montpellier, à Paris ou, sont en passe d’ouvrir leurs premières formations en 2021 dans l’Allier, les Deux-Sèvres, le Lot et les Pyrénées-Orientales.

2021 : le réseau des écoles Etre se développe avec de nouvelles formations
Si aujourd’hui de nombreux secteurs et métiers affiliés parmi lesquels l’agriculture, la construction, les énergies renouvelables et l’entretien d’espaces sont concernés, chaque école ETRE porte une thématique phare : la menuiserie dans les métiers du bois à Lahage, l’énergie renouvelable avec l’installation de panneaux photovoltaïques à Paris, le maraichage dans l’Allier, les Pyrénées-Orientales et dans le Lot - auquel s’ajoute dans cette région la traction animale - , l’éco-construction dans les Deux Sèvres, et une formation de remobilisation abordant les métiers du bois, l’agriculture urbaine et les énergies renouvelables à Montarnaud.

Gratuite, salvatrice et formatrice, les écoles ETRE, dont les capacités d’accueil sont certes variables mais en plein essor, constituent un formidable tremplin vers l’emploi pour tous ces jeunes en rupture scolaire ou démotivés. Grace à la pratique, l’expérimentation et la valorisation de leurs réalisations manuelles, 70% d’entre eux parviennent à trouver l’élan, la formation ou la profession qui, en faisant d’eux des éco-citoyens, donnent un sens à leur vie.
Un regain d’espoir pour tous ceux qui souhaitent selon la formule consacrée aujourd’hui : un même combat pour « concilier fin de mois et fin du monde.

Devant l’ampleur des nouveaux projets, la Fondation ETRE placée sous l’égide de la Fondation Nicolas Hulot a pris le relais de l’association 3PA. Sa mission est d’accompagner les structures souhaitant implanter dans leur région une école ETRE et coordonner le réseau sur l’ensemble du territoire.
Cette nouvelle étape acte la consolidation du partenariat entre la FNH et la Fondation ETRE, officialisée par la venue de Nicolas Hulot et la signature d’une convention engageant la région Occitanie sur le déploiement du réseau des écoles ETRE pour les 5 prochaines années sur son territoire.

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

La permaculture pour accompagner la transition agro-écologique au Sénégal
Des jeunes expérimentent un mode de vie plus résilient dans un moulin du Loir-et-Cher
Tout savoir sur le plastique avec M. & Mme Recyclage