Projets soutenus

Fabrication de nichoirs à destination des agriculteurs du programme « des Terres et des Ailes »

Publié le 10 septembre 2020

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Un programme de lutte contre le déclin de la biodiversité

Dans le cadre du programme national LPO « Des Terres et des Ailes », initié en 2018, la  LPO Touraine met en œuvre des actions en faveur de la biodiversité en milieu agricole aux côtés d’agriculteurs volontaires.

Il s’agit d’accompagner les agriculteurs ayant rejoint le projet dans l’identification des espèces pouvant être présentes sur leurs exploitations afin de réaliser des aménagements adaptés. En effet, les oiseaux et les chauves-souris , dits « auxiliaires de culture », aident à lutter contre les espèces indésirables présentes sur les exploitations.  C’est pourquoi favoriser leur accueil participe à l’enrayement du déclin de la biodiversité sur les territoires tout en permettant de réduire l’utilisation de produits chimiques.

L’installation de nichoirs et de mangeoires permet donc aux agriculteurs de lier agriculture et environnement.

LPO
Nichoir semi-ouvert  © Baptiste Boulay

Un accompagnement bienvenu des agriculteurs

En 2019, 2 bénévoles se sont rendus sur les exploitations pour réaliser un état des lieux (espèces, faciès des exploitations) et déterminer les aménagements à effectuer (type de nichoirs et mangeoires). 15 jeunes bénévoles accompagnés de 3 bénévoles expérimentés ont entièrement réalisé nichoirs et mangeoires. L’installation des abris s’est faite durant l’automne.

Un suivi a été mis en place sur le long terme pour recueillir des données sur la reproduction, comme par exemple le nombre de nichoirs occupés, le nombre de jeunes éclos et le nombre de jeunes à l’envol.

Ainsi, plusieurs agriculteurs d’Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher ont pu bénéficier de ces aménagements. Ils ont désormais 9 nichoirs semi-ouverts, à destination du rouge-gorge ou du rouge-queue, 4 nichoirs à faucon crécerelle, ainsi que 4 nichoirs à effraie des clochers sur leurs terrains.

LPO
Nichoir à faucon crécerelle © Baptiste Boulay

Au vu de la nouveauté du projet, peu de chiffres sont exploitables, mais le suivi sur le long terme permettra de mieux analyser l’impact de ces aménagements sur le retour de ces espèces menacées.

Prime J'agis

Cette action a été primée « J’agis pour la nature »,
bravo à eux !

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel de la LPO Touraine ou sur le site du programme.

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

La permaculture pour accompagner la transition agro-écologique au Sénégal
Des jeunes expérimentent un mode de vie plus résilient dans un moulin du Loir-et-Cher
Tout savoir sur le plastique avec M. & Mme Recyclage