Projets soutenus

Des jeunes expérimentent un mode de vie plus résilient dans un moulin du Loir-et-Cher

Publié le 01 avril 2021 , mis à jour le 11 mai 2021

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Restaurer Le Moulin de Vernouillet, bâtisse bi-centenaire de 1500m2 et ses treize hectares de prairies en bordure du Loir, sur la commune de Saint-Jean Froidmentel, tel est l’ambitieux projet d’une communauté de 17 trentenaires. Lauréats de notre programme Génération climat, ils ambitionnent d’en faire un lieu de mixité sociale, favorisant l’entraide, les relations intergénérationnelles et l’expérimentation de modes de vie plus écologiques.

Basculer aujourd’hui vers un autre mode de vie pour que demain reste viable et… enviable

Loin de vouloir se marginaliser et se couper du monde, l’idée de « retaper » un vieux moulin dans le Loir et Cher est le fruit d’une réflexion aboutie ; l’étape d’après, dans une démarche entreprise il y a une dizaine d’années. Car ceux qui forment aujourd’hui la toute jeune Association Moulin Bleu ont auparavant vécu ensemble d’autres expériences.
Ils se sont rencontrés lors de l’organisation de la COY 11 (conference of Youth en anglais) en 2015, une conférence qui se tient en amont des sommets officiels « COP » permettant aux jeunes venus des quatre coins de la planète d’échanger et de porter un message mobilisateur sur le changement climatique. Camille, Florence, Alain, Maxime et leurs camarades se sont ainsi retrouvés autour d’une vision commune du monde actuel : la société du 21ème siècle , construite sur l’idée d’une énergie surabondante et d’une croissance infinie, a atteint les limites de ce que la nature pouvait supporter.

Leur rencontre a motivé une envie d’agir ensemble pour trouver des solutions afin de décarboner leur mode de vie quotidien. C’est ainsi qu’en 2015, ils mènent leur première expérimentation de « vivre ensemble » avec l’objectif de réduire leur empreinte écologique. Dans un lieu baptisé La Maison Bleue à Bourg-La-Reine, au sud de Paris, ils innovent et mettent en place plusieurs actions : au niveau de l’alimentation avec la création d’un potager suspendu, d’un système d’aquaponie et l’adoption de poules ; au niveau de la réduction des déchets avec notamment la fabrication maison des produits d’hygiène et d’entretien ; au niveau de la consommation d’énergie et de la récupération de l’eau.

De la Maison bleue… au Moulin bleu


Située en ville, la Maison Bleue limitait leur champ expérimental. Et si les maîtres mots de leur mode opératoire restent la sobriété et la solidarité, ils souhaitaient pousser l’aventure plus loin en agissant localement en milieu rural. Cela signifiait pour eux de créer un lieu d’accueil inspirant, vecteur de socialisation, d’échanges et de partage. Un endroit qui reste un espace d’expérimentation collective et de transmission, portée par des personnes formées dans leur parcours professionnel ou personnel, aux enjeux énergie-climat.

Le Moulin Bleu : Montrer qu’un autre mode de vie est possible.

Les premiers travaux de rénovation

Installés depuis mars 2020 dans les lieux, les membres du Moulin Bleu ont pour premier objectif de rénover les bâtiments : le moulin et son immense silo, une longère de 700m2 et ses dépendances, ainsi que la remise en service de la turbine du moulin permettant à terme la production d’énergie renouvelable. Parallèlement, la création d’un jardin partagé pédagogique fournira une part de l’alimentation grâce à une expérimentation en permaculture, respectant les écosystèmes.

Le faire ensemble : un modèle plus résilient

Suivront la restauration des berges du Loir pour sécuriser les visites et la répartition d’aires de pâturage extensif pour accueillir des herbivores, la plantation de haies comestibles et de plantes mellifères pour les abeilles, ainsi que la valorisation agricole des prairies alluviales, selon le principe de l’agroforesterie, pour participer à l’autonomie alimentaire du lieu.
Avec L’aménagement d’un espace accueillant ouvert à tous, le Moulin bleu souhaite associer au projet les habitants de la commune de Saint-Jean-Froidmentel. L’organisation régulière de portes ouvertes les invitera à découvrir un mode de vie plus résilient, proposant de participer à des ateliers, d’organiser des visites pour les écoles, des lieux de réunions pour les associations locales…
Les 17 jeunes de l’association Moulin Bleu revendiquent leur volonté d’agir mais sans prétendre détenir la vérité, ni avoir toutes les clés pour lutter contre le changement climatique et résoudre les crises sociale et environnementale. Ils se positionnent comme une communauté de personnes engagées, en mouvement, qui luttent contre l'hyperconsumerisme et pour la justice climatique. Des jeunes qui, par expérience, ont compris la nécessité de comprendre le territoire dans lequel ils s’ancrent pour habiter un environnement sans l’épuiser.

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Restauration d'une zone humide à La Celle-Dunoise dans le Nord de la Creuse
ETRE : des écoles de la transition écologique pour aider les jeunes à construire le monde de demain