Ferodja Hocini : 47 ans, Ile-de-France

Ma lettre de candidature

Par mon expérience associative, comme étudiante, parent, citoyenne, professionnelle de santé, membre d’une revue destinée à l’enfance et dans d’autres lieux aujourd’hui, je sais la fragilité et la force de cet effort exigeant de l’engagement au service des autres.

En participant au CA de la Fondation Nicolas Hulot, je veux relayer les voix des donateurs qui chacune et chacun sous des formes variées, ont compris qu’il ne suffit pas d’être déploratifs face à l’urgence écologique. Il faut être imaginatifs et actifs.

Dans un monde surtout mû par l’économie monétaire, les donatrices et donateurs incarnent des îlots extravagants où règne un autre ordre de valeurs : celles de l’économie du don, de l’attention sensible à l’autre humain et non-humain, à l’accueil de celles et ceux qui viendront demain. A nous d’être à la hauteur de leur soutien.

Articulant éthique et action, je suis par ailleurs psychiatre, docteur en psychanalyse et actuellement en master de philosophie.