Communiqué de presse

Fin de vente des voitures essences et diesels : pourquoi 2040, c'est trop tard

Publié le 29 mai 2019 , mis à jour le 25 novembre 2020

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

La Loi d’orientation des mobilités (LOM) est débattue à partir du 4 juin 2019 à l’Assemblée nationale. Cette loi représente une opportunité unique, 4 ans après la COP 21, pour enfin traduire en actions concrètes les engagements pris par la France pour agir en faveur du climat et de la qualité de l’air. Mais aujourd’hui le compte n’y est pas. Le compte à rebours climatique impose un calendrier précis, d’ici 2050, pour sortir des carburants fossiles et du tout voiture.

Pour aller plus loin

Télécharger (format pdf - 1 Mo)

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Loi Climat et résilience : la rénovation énergétique attendra elle aussi
Un règlement européen pour contrer les dérives de la mondialisation
Réduction des Pesticides: 1% des financements publics est réellement efficace