Les fonds publics

Ministère de la transition écologique et solidaire

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a pour mission générale de préparer et mettre en œuvre la politique du Gouvernement dans tous les domaines liés à l'écologie, la transition énergétique et à la protection de la biodiversité.

La particularité de ce ministère est qu’il dispose d’un réseau de 12 écoles, dont cinq écoles d’ingénieurs, qui constituent des établissements publics sous tutelle. L’École nationale des Ponts et Chaussées (ENPC) et l’École nationale de l’aviation civile (ENAC) font par exemple partie de ce réseau des écoles supérieures du développement durable.

Les compétences principales du ministère de la Transition écologique et solidaire incluent, entre autres, la préparation et la mise en œuvre des politiques du Gouvernement dans les domaines suivants:

  • développement durable ;
  • environnement, notamment protection et valorisation de la nature et de la biodiversité ;
  • technologies vertes ;
  • transition énergétique et énergie, notamment en matière tarifaire ;
  • climat ;
  • prévention des risques naturels et technologiques ;
  • sécurité industrielle ;
  • transports et leurs infrastructures ;
  • équipement et la mer ;
  • lutte contre le réchauffement climatique et la pollution atmosphérique ;
  • gestion durable des ressources rares.

Pour en savoir plus sur le ministère de la Transition écologique et solidaire pour la biodiversité, rendez-vous ici

Caisse des dépôts

La Caisse des Dépôts et ses filiales constituent un groupe public, investisseur responsable au service de l’intérêt général. Parce qu’il privilégie une approche de long terme et qu’il est le partenaire de confiance des collectivités locales et des entreprises, le groupe Caisse des Dépôts est un acteur clé pour promouvoir et accélérer la transition écologique énergétique qui constitue l’un de ses quatres axes stratégiques. Pour cela, la Caisse des Dépôts développe les activités suivantes.

  • Financer les économies d’énergies et l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments privés et publics.
  • Diversifier le mix énergétique en investissant dans les énergies renouvelables et les entreprises de l’économie verte.
  • Equiper et aménager durablement les territoires.
  • Valoriser et protéger le patrimoine naturel.

Agence Française de Développement

L’Agence Française de Développement (AFD), institution financière publique qui met en œuvre la politique définie par le gouvernement français, agit pour combattre la pauvreté et favoriser le développement durable. Présente sur quatre continents à travers un réseau de 75 bureaux, l’AFD finance et accompagne des projets qui améliorent les conditions de vie des populations, soutiennent la croissance économique et protègent la planète. En 2015, l’AFD a consacré 8,3 milliards d’euros au financement de projets dans les pays en développement et en faveur des Outre-mer.

Agence française pour la biodiversité

L'Agence française pour la biodiversité est un établissement public du ministère de la Transition écologique et solidaire. Elle exerce des missions d’appui à la mise en oeuvre des politiques publiques dans les domaines de la connaissance, la préservation, la gestion et la restauration de la biodiversité des milieux terrestres, aquatiques et marins. Elle vient en appui aux acteurs publics mais travaille également en partenariat étroit avec les acteurs socio-économiques. Elle a aussi vocation à aller à la rencontre du public pour mobiliser les citoyens en faveur de la biodiversité.

En matière d’espaces protégés, elle gère notamment les parcs naturels marins et le sanctuaire de mammifères marins Agoa aux Antilles. Elle est opératrice et animatrice de sites Natura 2000 en mer. Les parcs nationaux sont rattachés à l’Agence, des synergies fortes sont mises en place avec eux.

Pour en savoir plus sur l'Agence française pour la biodiversité, rendez-vous ici

Ademe

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) participe à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et du développement durable.

A l’occasion de la grande conférence internationale sur le climat qui se tiendra à Paris en décembre 2015, la COP 21, l’ADEME s’engage aux côté de la société civile pour l’infor- mer et l’associer à la réflexion sur le changement climatique.

L’ADEME souhaite valoriser les solutions contribuant à la lutte et l’adaptation au changement climatique, des solutions d’innovation technologiques, méthodologiques ainsi que des bonnes pratiques. Dans cet objectif, l’ADEME participe aux événements majeurs de l’année, portés par les différents acteurs (communauté scientifique, entreprises, collectivités, associations) dans le domaine technique mais également culturel et artistique.

En soutenant la campagne My Positive Impact de la Fondation Nicolas Hulot, l’ADEME participe au mouvement d’implication des citoyens. Rendre visibles les solutions concrètes qui existent, les aider à être pérennisées et développées en leur permettant d’être connues de tous sont autant d’objectifs communs à l’ADEME, à la Fondation et aux citoyens.

Pour approfondir le sujet

Veiller sur son jardin
Prendre soin de la terre
Adapter sa consommation