Jean-Michel Bernardon : 44 ans, Auvergne-Rhône-Alpes

Ma lettre de candidature

Expérimenté sur les missions de formation et de communication en animation environnementale et les métiers de la montagne, je veux mettre à profit mes compétences au service de la FNH et de ses donateurs pour porter des projets innovants sur la réduction de l’impact humain dans le milieu naturel et notamment en montagne avec une règle simple : «un peu mieux que l’an dernier, un peu moins bien que l’année prochaine». Observateur dans de nombreux pays sur les réglementations et l’évolution des orientations politiques et associatives environnementales, VP d’un groupe d’activités de pleine nature non motorisées, encadrant depuis 15 ans en trek en France et à l’étranger et formateur depuis 12 ans dans différents cursus (diplômes d’état pour l’Ecole Nationale des Sports de Montagne et diverses fédérations), rédacteur de topoguides et de contenus pour des modules de formation, je m’applique à améliorer chaque année la cohérence de mes convictions environnementales avec mes activités.