Communiqué de presse

L’ Affaire du Siècle se réglera devant les tribunaux

Publié le 14 février 2019 , mis à jour le 21 avril 2021

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Face à l’attentisme du gouvernement, FNH, Greenpeace, Notre Affaire à tous et Oxfam restent déterminées à mettre fin à l’inaction climatique de l’Etat.

Malgré une absence de réponse sur le fond des carences identifiées dans le recours de l’Affaire du Siècle, lors de l’échange avec le premier ministre ce matin, nos quatre ONG attendent la réponse écrite du gouvernement, avant le 18 février. 

Après un silence de plus de huit semaines, et à quelques jours seulement du délai de réponse à la demande préalable adressée le 18 décembre, le Premier ministre a consenti à rencontrer ce matin les quatre organisations requérantes de l'Affaire du siècle. C’est la reconnaissance que l’engagement de plus de 2 millions de signataires est enfin entendu. Elles ont pris note de l’engagement par le premier ministre d’une réponse écrite de l’Etat avant la date butoir du 18 février. Le dépôt du recours en justice contre l’Etat pour inaction climatique tiendra compte des éléments qui figureront dans cette réponse. 

Pour aller plus loin

Télécharger le communiqué de presse (format pdf - 291 Ko)

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Affaire du siècle : les 4 ONG co-requérantes adressent une lettre au Premier Ministre
Un million de citoyens soutiennent l’Affaire du Siècle : une mobilisation inédite en France
L’Affaire du siècle : les 4 ONG attendent une réponse formelle du gouvernement