Communiqué de presse

La FNH salue la sortie du glyphosate et appelle à une sécurisation de l’engagement à 3 ans dans la loi

Publié le 22 juin 2018 , mis à jour le 25 novembre 2020

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Selon la FNH, la bataille du glyphosate est en passe d’être gagnée. En effet, ce vendredi 22 juin, le gouvernement, entouré des professionnels agricoles et de l’industrie agroalimentaire, de la distribution et des instituts techniques et de recherche, a enjoint l’ensemble du monde agricole a s’engager concrètement pour une sortie du glyphosate dans les 3 ans. La FNH salue cette démarche et restera vigilante sur la réalité de sa mise en oeuvre. Des engagements précis, filière par filière, sont attendus d’ici trois semaines.

Des engagements précis filière par filière sont attendus d’ici 3 semaines. Dans 3 semaines, c’est aussi le moment où la loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et pour une alimentation saine et durable (loi dite EGALIM) sera à nouveau en discussion entre l’Assemblée et le Sénat. La FNH appelle le Parlement à sécuriser cet engagement national via une inscription de l’interdiction du glyphosate en 2021 dans la loi EGALIM.

Les citoyens via ce plan auront à disposition des mesures de contrôle, comme la publication régulière du suivi de la consommation du glyphosate, qui permettra de juger de l’atteinte probable ou non de l’objectif de sortie. De même, ils pourront choisir de consommer des produits moins nocifs, en suivant les engagements des distributeurs à certifier des produits ou des marques « sans glyphosate ». La FNH sera au rendez vous pour suivre ce plan et éclairer les citoyens sur la réalité de la trajectoire de sortie.

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

La fin du glyphosate en 2020 en France : où en est-on ?
Abandon de l’interdiction du Glyphosate : La FNH dénonce une non-assistance à personnes en danger
Dangerosité du glyphosate à nouveau confirmée : le gouvernement va-t-il enfin être à la hauteur ?