Projets soutenus

L’atelier mobile Hameau léger pour offrir à tous un habitat écologique accessible et réversible !

Publié le 03 mars 2021 , mis à jour le 16 mars 2021

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Roulottes, tiny houses, yourtes ou encore conteneurs aménagés…L’association Hameau Léger a pour raison d’être la promotion de l’habitat alternatif et « réversible » avec la création d’éco-hameaux dits « légers ». Bénéficiant d’une belle dynamique depuis sa création en 2016, elle a développé un concept d’atelier mobile pour aller à la rencontre de celles et ceux qui souhaitent adopter un mode de vie durable, autonome et respectueux de l’environnement. Une initiative lauréate par notre programme Génération Climat.

L’Éco-hameau : un lieu de vie participatif accueillant un petit nombre d’habitats réversibles.

L’Association Hameau Léger accompagne la création d’habitats alternatifs réversibles. Par réversible, entendez toute structure qui puisse être soit mobile, (sur roues type roulottes ou tiny houses), soit transportable (mobile home, conteneur aménagé), soit démontable, (type yourtes), ou encore biodégradables grâce à une construction en terre, bois, paille. Dans tous les cas, l’impact écologique de ces habitats alternatifs est réduit au minimum, garantissant au site investi de retrouver son état initial après « déménagement ».

L’équipe du Hameau léger, formée aux problématiques, urbaine, architecturale, réglementaire et relationnelle accompagnent des personnes, des collectifs et des communes qui souscrivent à cette approche du vivre ensemble, durable et solidaire.
L’aventure a commencé en 2017 à la faveur d’une rencontre avec le maire de la commune de Rocles, en Ardèche. Conscient de la nécessité d’offrir aux jeunes de quoi se loger pour que son village reste vivant, Alain Gibert met à disposition un terrain communal afin d’accueillir un éco-hameau d’habitats légers, accessibles aux foyers à ressources modestes.

L’atelier mobile Hameau Léger, un fourgon tout équipé pour aider les projets d’habitat réversible dans la Drôme, le Gard et l’Ardêche.

Depuis janvier 2021, l’association Hameau léger s’est doté d’un nouvel outil - L’atelier mobile - pour accompagner la création d’habitats réversibles dans les communautés et les territoires plus isolés géographiquement et socialement. Cet atelier mobile, un fourgon aménagé et tout équipé, se déplacera - dès que les conditions sanitaires liées au covid l’autoriseront à nouveau - à la rencontre de celles et ceux qui souhaitent adopter un mode de vie durable, autonome et respectueux de l’environnement.

Les membres de l’atelier mobile assurent une double mission : conseil et technique
Leur connaissance du code de l’urbanisme leur permet d’informer et d’encourager les élus à accueillir des hameaux légers puisque la loi autorise l’installation pérenne d’habitat réversible sur des terrains constructibles, ou non constructibles, pouvant être autonomes vis-à-vis des réseaux, ou dans des STECAL (Secteurs de Taille et Capacité d’Accueil Limitées) au sein de zones agricoles ou naturelles. Réunis en association, les habitants des éco-hameaux peuvent aussi signer un bail emphytéotique leur donnant le droit d’habiter sur le terrain. Un droit d’usage sans la propriété du foncier.

Avec son atelier mobile, l’équipe transporte son expertise et son savoir-faire pour aider les individus et les collectifs à concevoir leur projet : études de faisabilité, choix du terrain recherche de financement, aide aux démarches administratives, à la présentation puis au suivi de l’ouvrage. Une méthodologie complète pour l’exécution de A à Z de chantiers d’éco-hameaux.

À bord de ce véhicule aménagé, se trouve tout l’équipement utile : plans, outils et machines. Ce soutien technique et matériel est déterminant pour les plus modestes. Un partage de compétences qui se fait lors de chantiers participatifs, la phase opérationnelle d’auto-construction de leur logement.
Par ailleurs, l’Association porte aux plus démunis une assistance supplémentaire dans la réalisation technique et matérielle via le fond de dotation patrimoine d’autonomie dont elle est co-fondatrice et administratrice.

Le facteur humain mis en avant
Grâce à la création d’antennes locales et la mise en réseau d’une communauté partageant les connaissances et les expériences, Hameau léger soutient l’intégration des futurs habitants et favorise l’ancrage dans les territoires.
Ces antennes locales dynamisent les échanges entre les divers acteurs, en sensibilisant les territoires ruraux sur l’intérêt de la création de projets résidentiels pérennes (participatifs ou individuels). Hameau Léger organise aussi des réunions d’information et des débats publiques réunissant les nouveaux arrivants et les habitants installés de longue date pour faciliter la communication et la mixité. Une médiation souvent nécessaire pour aller contre l’image de marginalité associée à toute personne vivant dans un habitat alternatif.

Des rencontres qui pointent les avantages d’accueillir des hameaux légers : l’accueil de populations jeunes vivant à l’année dans des communes plus ou moins reculées s’avère bénéfique au niveau économique : maintien des écoles, des transports en commun, des commerces, création d’activités…
Une redynamisation générale de la vie dans les villages à laquelle s’ajoute la dimension écologique en faveur de la transition des territoires : des constructions sans fondation de béton, ni artificialisation des sols, de conception bioclimatique et à énergie positive.
Autant d’arguments qui convainquent une nouvelle génération d’éco-habitants mais qui rencontrent encore beaucoup de détracteurs, justifiant d’autant la pertinence de l’initiative de l’atelier mobile de Hameau Léger…

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

La permaculture pour accompagner la transition agro-écologique au Sénégal
Des jeunes expérimentent un mode de vie plus résilient dans un moulin du Loir-et-Cher
Tout savoir sur le plastique avec M. & Mme Recyclage