Communiqué de presse

Le gouvernement sacrifie l'environnement et la santé sur l'autel du libéralisme Emmanuel Macron doit tenir sa promesse et renégocier le CETA

Publié le 13 septembre 2017 , mis à jour le 25 novembre 2020

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Les conclusions du rapport de la Commission CETA mise en place par le Premier Ministre sont sans appel sur les risques que fait peser le CETA sur l’environnement, l’agriculture et la santé. Pourtant malgré ce document accablant, le gouvernement français a fait des propositions qui ne répondent en rien aux dangers du CETA. En refusant de renégocier l'accord, il sacrifie notre agriculture et notre environnement sur l’autel d’un « réalisme » qui échappe à l’intérêt général. 

Pour aller plus loin

Télécharger (format pdf - 133 Ko)

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Loi Climat et résilience : la rénovation énergétique attendra elle aussi
Un règlement européen pour contrer les dérives de la mondialisation
Réduction des Pesticides: 1% des financements publics est réellement efficace