Communiqué de presse

Green Deal : Publication des volets Farm to Fork et Stratégie Biodiversité

Publié le 20 mai 2020 , mis à jour le 26 novembre 2020

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Le temps est venu de reconnaître que l’agriculture de précision, prônée par la Commission européenne, ne permettra pas la transition écologique

La Fondation Nicolas Hulot demande au gouvernement français de ne pas faire d’amalgame entre agroécologie et agriculture de précision. Il est primordial d’orienter les soutiens publics à venir sur l’agroécologie et non sur l’agriculture de précision qui ressemble plus à une optimisation du système productiviste actuel qu’à un changement plus profond de modèle.

C’est une première. Dans les deux volets du Green Deal publiés aujourd’hui, la Commission européenne fixe des objectifs chiffrés de lutte contre l'érosion de la biodiversité : réduire de 50% l'utilisation et les risques des pesticides de synthèse en 2030 ou encore atteindre 25% de surface agricole utile en agriculture biologique en 2030, etc. Mais la voie choisie par la Commission européenne pour atteindre ces objectifs est inquiétante. En effet, les stratégies Farm to Fork et Biodiversité demandent aux plans nationaux de la prochaine PAC de promouvoir l’agriculture de précision, citée en premier lieu des “pratiques durables” devant même l’agriculture bio, l’agroécologie et l’agroforesterie. C’est un total contresens ! L’agriculture de précision est une fausse solution environnementale et ne permettra pas de répondre aux objectifs de transition écologique que le Green Deal prétend se donner. Pour la Fondation Nicolas Hulot le gouvernement français doit clarifier en urgence sa position en exigeant que l’argent public, qu’il vienne de l’Union européenne ou de l’État français via le futur plan de relance, finance uniquement l’agroécologie (dont l’agriculture biologique), autrement dit les ressorts qui permettent un changement profond de système agricole et non les outils qui permettent, uniquement de corriger à la marge certains impacts du modèle intensif actuel.

Télécharger le communiqué de presse

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Audience de l’Affaire du Siècle : un pas de plus vers une victoire historique pour le climat
Loi Climat : Les parlementaires doivent améliorer avec ambition le texte sur la rénovation énergétique !
Convention Citoyenne : les conditions pour une véritable réforme de la Constitution