Communiqué de presse

Le véhicule électrique dans la transition écologique en France

Publié le 04 octobre 2018 , mis à jour le 30 novembre 2020

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Un peu plus de 130 000 véhicules électriques aujourd’hui et quelques millions en 2030 d’après les objectifs nationaux... Sans que l’on ait une vision précise de leur contribution à la transition énergétique et écologique, le gouvernement a placé « ces nouveaux véhicules » au cœur de la stratégie de décarbonation de la France.

Pour y voir clair, la Fondation pour la Nature et l’Homme et European Climate Foundation ont publié en 2017, avec les acteurs institutionnels et privés, représentatifs du secteur de l’automobile et plus spéciquement de l’électromobilité, fabricants de batteries, acteurs du secteur de l’énergie, ainsi que cinq ONG une étude sur les risques et opportunité de l’essor du véhicule électrique en France dans le cadre de la transition écologique.

La FNH et ECF ont conduit une étude approfondie sur les impacts du véhicule électrique, non seulement tout au long du cycle de vie du véhicule, mais également en l’élargissant à la batterie et à sa fonction de stockage qui pourrait lui permettre de rendre des services au système électrique. Trois scénarios 2030 sont proposés, (Ambition, Accélération, Renoncement) traduisant 3 chemins contrastés de développement des véhicules électriques.

Lire la note complémentaire

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Quelle contribution du véhicule électrique à la transition énergétique ?
3 conditions pour des voitures électriques vraiment écologiques