Ecogestes

Les 7 stations de montagne les plus éco-responsables

Publié le 01 juillet 2021 , mis à jour le 12 juillet 2021

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Partir en vacances dans une station de montagne responsable, c’est possible grâce au label Flocon vert.
Depuis 2013, l’association Mountain Riders - membre du réseau d’associations partenaires de La Fondation Nicolas Hulot - accompagne et valorise les destinations touristiques de montagne engagées dans une démarche de développement durable. Aujourd’hui, sept stations sont labellisées Flocon Vert et dix-huit sont en train de s’engager dans la démarche.

©Mountain Riders

Vers une transition écologique de la montagne

Le panel incroyable d’activités sportives qui s’offre aux amoureux de la montagne dans un cadre époustouflant, ne doit pas s’effectuer au détriment de l’environnement et de la biodiversité. C’est un dilemme : le tourisme est essentiel pour l’économie locale de nos montagnes, mais la pression exercée sur le milieu et la dégradation de l’environnement - dont il est une cause majeure - sont à prendre très sérieusement en compte.

Partant de ce constat, Mountain Riders - association d’éducation à la transition écologique - a publié en 2005 « L’éco-guide des stations de montagne ». Pour aller encore plus loin dans la démarche, les Mountain Riders se sont lancé le défi de créer un label qui permette à chacun d’initier, en son âme et conscience, une politique de changement de comportements.

Le label Flocon Vert permet de garantir l’engagement durable des destinations touristiques de montagne.

Camille Rey-Gorrez, directrice de Mountain Riders

En 2011, plus de 70 structures partenaires experts du tourisme, du développement durable et de la montagne (dont la Fondation Nicolas Hulot), ont ainsi travaillé aux côtés de l’association pour élaborer un cahier des charges du Flocon Vert.

En 2013, le label Flocon Vert voyait le jour pour « garantir l’engagement durable des destinations touristiques de montagne » explique Camille Rey-Gorrez, directrice de l’association Mountain Riders. « Ce label est valable trois ans, mais un audit intermédiaire est toutefois réalisé au bout d’un an et demi dans les stations qui l’affichent ».

Sensibilisation au tri des déchets par l'association Mountain Riders ©MountainRiders2020

Les critères des stations Flocon vert

Le label Flocon Vert reprend 20 critères qui s’inscrivent autour de 4 grandes thématiques :
1 > économie locale
2 > écologie & ressources naturelles
3 > gouvernance & destination
4 > social & culturel

Les critères permettent de juger le niveau d’engagement de la station sur les quatre saisons, notamment en matière de
- gestion de l’eau et de la neige de culture, de production et des usages de l’énergie ;
- prise en compte des problèmes de mobilité et de gestion des déchets ;
- d’évaluation des risques environnementaux et les mesures à adopter pour protéger la biodiversité et les lieux d’intérêts (espaces protégés), minimiser l’impact paysager (politique d’aménagement), réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) ;
- de sensibilisation et d’éducation au développement durable dans les écoles et auprès des touristes ;
- de soutien aux initiatives locales, de formation du personnel, de restauration collective ;
- d’accès aux personnes à mobilité réduite et les loisirs adaptés ;
- de conditions de travail équitables et l’accueil des saisonniers ;

Le label Flocon Vert n’a pas vocation à stigmatiser les stations de montagne non certifiées, bien au contraire. L’objectif est de valoriser les bonnes pratiques des unes, ceci pour mettre en lumière les effets bénéfiques à court terme sur leur activité et leur attractivité et donc, à plus long terme, sur leur avenir même. Un exemple à suivre pour le bénéfice de tous : acteurs locaux comme vacanciers.

Nicolas Hulot, président d’honneur de la Fondation Nicolas Hulot

Ramassage des déchets durant le "Stop Waste Tour" - ©MountainRiders

Les 7 stations de montagne exemplaires

Les initiatives ne manquent pas pour opérer le changement. Les stations ci-dessous s’illustrent toutes par la mise en place de pratiques vertueuses, chacune à leur échelle.

  1. Les Rousses (Jura) dispose elle d’un réseau de chaleur au bois local, d’un système de tri des déchets innovant et de toilettes sèches intégrant des panneaux solaires photovoltaïques.
  2. Vallée de Chamonix-Mont Blanc (Haute-Savoie) a livré son ambitieux Plan Climat Energie territorial qui a comme double objectif la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l’adaptation du territoire au changement climatique.
  3. Châtel (Haute-Savoie) œuvre quant à elle au maintien du pastoralisme en s’engageant dans une démarche de préservation et de valorisation de l’activité agricole.
  4. Chamrousse (Isère) se distingue par son installation de toitures de panneaux photovoltaïques sur 300m2 et ses opérations de ramassage éco-festives (1,2 tonne de déchets collectés !)
  5. Megève (Haute-Savoie) a fait de gros efforts aussi pour sa transition énergétique avec une électricité 100% locale et renouvelable.
  6. Valberg (Alpes-Maritimes) lutte contre la pollution lumineuse, préserve le tétras-lyre et propose un service d’autopartage de véhicules électrique avec à la clef : réduction des émissions de C02 et renforcement des liens intercommunaux !
  7. Les Arcs Bourg-Saint-Maurice (Savoie) ont initié un plan ambitieux de réduction des déchets et l’installation de panneaux photovoltaïques sur les remontées.

A venir ! 18 autres stations s’engagent actuellement dans la démarche : Le Grand Bornand (74), Métabief (25), Valcenis (73), Le Lac Blanc (68), Valloire-Galibier (73), Saint François Longchamp (73), Combloux (74), Les Angles (66), Tignes (73), Saint Gervais Mont-Blanc (74), Courchevel (73), Morzine - Avoriaz (74), Val d’Isère (73), Belleville (73), Passy Mont-Blanc (74), La Colmiane (06), Les Contamines-Montjoie (74), Cordon (74).

Vous êtes sensible aux efforts menés et adepte de la randonnée, du trail, du parapente, de l’escalade, du VTT, des sports nautiques… alors, pourquoi ne pas tenter l’expérience dans l’une de ses stations Flocon Vert ?

Et pour des vacances encore plus durables, vous pouvez participer à une activité de ramassage des déchets sur notre plateforme J’agis pour la nature . L’occasion de prendre un bon bol d’air pur, tout en faisant une bonne action pour la montagne !

A propos de l'association Mountain Riders

Mountain Riders est une association d’éducation à la transition écologique fondée en 2001. Dans leurs actions, ils s'appliquent chaque jour à incarner le changement qu'ils souhaitent voir dans le monde.

Mountain Riders réalise tout au long de l'année des sorties nature, des séjours en itinérance, des animations, des ateliers ludiques et des interventions adaptés aux programmes scolaires et extra scolaires.

Mountain Riders accompagne les territoires dans le processus de candidature et de labellisation Flocon Vert. A travers ce label, il s'agit de valoriser les destinations touristiques ayant une politique de développement durable de pointe et de permettre à tous, d’avoir une vision claire des destinations exemplaires.

Association Mountain Riders 
67, rue Saint-François de Sales - 73000 CHAMBERY 
04 56 11 45 71  - www.mountain-riders.org

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Comment réduire l’empreinte écologique de ses vacances ?
Adoptez les bons gestes dans vos loisirs