Communiqué de presse

Notre-Dame-des-Landes : la Fondation Nicolas Hulot appelle le gouvernement à renoncer à un projet surdimensionné plutôt que d’aller vers une consultation inutile !

Publié le 05 avril 2016 , mis à jour le 25 novembre 2020

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Pour la Fondation Nicolas Hulot, la publication, ce jour, d’une étude sur les alternatives à Notre-Dame-des-Landes permet deux conclusions. D’une part, le projet existant, qualifié de surdimensionné, doit être définitivement abandonné et le réaménagement de l’aéroport existant est clairement mis sur la table comme une alternative sérieuse. D’autre part, l’inanité d’une consultation locale telle que le gouvernement la prévoit est prouvée. Quel sens aurait une consultation qui propose de se prononcer par oui ou par non sur un projet irréaliste ? Quelle légitimité à demander aux seuls électeurs de Loire-Atlantique de voter quand deux régions financent ce futur « aéroport du Grand Ouest » dont la viabilité socio-économique a été justifiée sur un périmètre plus large encore ? Aucune.

Pour aller plus loin

Télécharger (format pdf - 74 Ko)

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Loi Climat et résilience : la rénovation énergétique attendra elle aussi
Un règlement européen pour contrer les dérives de la mondialisation
Réduction des Pesticides: 1% des financements publics est réellement efficace