Communiqué de presse

Nouveau faux pas de l’Acte II du gouvernement ?

Publié le 20 juin 2019 , mis à jour le 25 novembre 2020

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Le 12 juin dernier, le Premier Ministre annonçait l’acte II du gouvernement en matière de transition écologique et de justice sociale. Le 3 juillet prochain, le gouvernement devrait présenter la loi de ratification du CETA en conseil des ministres. En faire l’un des premiers textes présentés en conseil des ministres est pour le moins surprenant par son incohérence. Car non, le CETA (accord de libre échange UE/Canada) n’est ni un vecteur de transition écologique, ni un facteur de justice sociale ! La Fondation Nicolas Hulot, l’Institut Veblen et foodwatch appellent une nouvelle fois les parlementaires à s’opposer à la ratification du CETA, seule issue pour demander une renégociation du texte et en faire un accord de juste échange cohérent avec les grands discours du Président de la République et du Premier Ministre. 

 

Communiqué de presse

Télécharger le CP (format pdf - 124 Ko)

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Loi Climat et résilience : la rénovation énergétique attendra elle aussi
Un règlement européen pour contrer les dérives de la mondialisation
Réduction des Pesticides: 1% des financements publics est réellement efficace