Communiqué de presse

Plan France-relance : historique par son montant mais miné par trop d’incohérences

Publié le 04 août 2020 , mis à jour le 02 décembre 2020

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Les 30 milliards pour la transition écologique sont-ils utiles ? OUI Le plan transformera-t-il en profondeur l’économie ? RIEN N’EST MOINS SÛR...

Pour la Fondation Nicolas Hulot, “France-Relance” ne marque pas le tournant historique espéré. La FNH salue les 30 milliards d’investissements destinés à la transition écologique, qui sont un premier pas inédit. Elle prend acte des montants sur la rénovation énergétique des bâtiments, le vélo et les transports en commun et le fret qui, s’ils étaient pérennisés après 2022, marqueraient un progrès. Toutefois cela ne doit pas occulter les incohérences que contient ce plan : pas un mot sur la poursuite des investissements après 2022, alors même que la transition écologique ne se fera pas en 2 ans. Comment comprendre que rien dans ce plan n’oblige les secteurs polluants à évoluer ? Sans aucune contrepartie demandée au secteur privé, la baisse de 20 milliards des impôts de production, est une erreur majeure, d’autant plus que c’est l’une des seules dépenses pérennisées. Désormais, aux parlementaires de prendre leurs responsabilités pour corriger le tir et faire de “FranceRelance” le plan de relance vert qu’il devrait et pourrait être.

Télécharger le communiqué de presse

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Loi Climat et résilience : la rénovation énergétique attendra elle aussi
Un règlement européen pour contrer les dérives de la mondialisation
Réduction des Pesticides: 1% des financements publics est réellement efficace