Communiqué de presse

Précipitation sur Hinkley Point et hésitation sur la baisse du nucléaire en France, la FNH s’interroge sur le sens de la transition énergétique

Publié le 11 juillet 2016 , mis à jour le 25 novembre 2020

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Malgré de multiples incertitudes et l’avis contraire des syndicats, EDF et l’Etat veulent se précipiter sur le projet à haut risque d’Hinkley Point. Dans le même temps, le projet de programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), rendu public vendredi dernier n’est pas en phase avec l’objectif de 50% de nucléaire à horizon 2025. La Fondation Nicolas Hulot est soulagée par la publication longtemps repoussée de la PPE mais s’interroge sur le sens de la transition énergétique prônée par le Président de la République.

Pour aller plus loin

Télécharger (format pdf - 68 Ko)

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Loi Climat et résilience : la rénovation énergétique attendra elle aussi
Un règlement européen pour contrer les dérives de la mondialisation
Réduction des Pesticides: 1% des financements publics est réellement efficace