Mon alimentation

Qualité, Proximité, Saisonnalité

Publié le 28 octobre 2020 , mis à jour le 03 novembre 2020

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Je préfère les produits de saison

Priorité au frais > Les aliments frais demandent moins d’énergie que les conserves ou les produits congelés. Les produits locaux n’ont généralement pas recours aux transports, aux serres chauffées, à la réfrigération ou aux conservateurs chimiques.

Une addition lourde > Le circuit de l’alimentation représente près du tiers des émissions françaises de gaz à effet de serre (GES), cela vaut vraiment la peine de réfléchir à la façon de remplir son estomac.

Un fruit importé hors saison consomme pour son transport 10 à 20 fois plus de pétrole que le même fruit produit localement et acheté en saison.

Je mange bio

Une bonne contribution > Consommer des aliments issus de l’agriculture biologique, c’est soutenir un mode de production agricole plus respectueux de l’environnement. Les animaux, élevés en plein air, sont essentiellement nourris avec des produits biologiques, et soignés de préférence par des médecines douces limitant le recours aux antibiotiques. Cette démarche contribue ainsi à préserver la qualité des ressources naturelles : eau, sol et air.

Une filière naturelle > L’agriculture biologique n’utilise aucun produit chimique de synthèse (engrais, pesticides, herbicides...), ni d’organisme génétiquement modifié (OGM).

Je m’informe sur les OGM

Lire les étiquettes > Depuis le 18 avril 2004, les fabricants ont pour obligation de faire figurer sur l’emballage de leurs produits la mention “produit à partir de maïs, soja, colza... génétiquement modifié”, si ceux-ci contiennent plus de 0,9 % d’OGM. Il est donc très utile de lire attentivement les étiquettes, et de préférer les produits qui garantissent l’absence d’OGM. Les premières études sur les conséquences de la culture d’OGM sur l’environnement et de leur absorption pour notre santé incitent à la précaution.

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

“On n’est pas arrivé !” Une série qui nous interpelle sur notre façon de nous déplacer
5 bonnes raisons de laisser sa voiture au garage lorsqu’on a le choix… et surtout en ville !
Veiller sur son jardin