Communiqué de presse

Rapport sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes : L ’Etat doit désormais avoir le courage d’abandonner un projet surdimensionné et inutile

Publié le 13 décembre 2017 , mis à jour le 25 novembre 2020

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Pour la FNH l’analyse des enjeux, précise et équilibrée, fournie par les experts dans le rapport tant attendu des médiateurs sur l’aéroport de NDDL, confirme que la construction d’un nouvel aéroport doit être abandonnée. Elle se révèlerait couteuse et inutile. La priorité est à la réhabilitation de l’aéroport Nantes Atlantique avec, dans le même temps, une vision d’avenir prenant en compte la nécessité de réduire le trafic aérien. L’issue au conflit latent de NDDL se trouve dans une vision intégrée des déplacements permettant de combiner les différents modes, du train à la voiture en passant par l'aérien. La FNH appelle donc le gouvernement à faire un choix courageux qui permette de penser la mobilité d’aujourd’hui et de demain en cohérence avec les enjeux climatiques et environnementaux. 

Pour aller plus loin

Télécharger (format pdf - 81 Ko)

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Loi Climat et résilience : la rénovation énergétique attendra elle aussi
Un règlement européen pour contrer les dérives de la mondialisation
Réduction des Pesticides: 1% des financements publics est réellement efficace