Communiqué de presse

Retour sur l’interdiction des néonicotinoïdes ? Un retour en arrière rétrograde politiquement, inacceptable pour notre santé et celle des abeilles et contre-productif pour les agriculteurs

Publié le 26 juin 2017 , mis à jour le 25 novembre 2020

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Ce matin, le Ministre de l’agriculture, Stéphane Travert, a confirmé vouloir revenir sur l’interdiction des pesticides néonicotinoïdes. Un retour en arrière inacceptable pour les citoyens, contre-productif pour les agriculteurs et politiquement rétrograde. Rappelons que le candidat Macron avait, durant la campagne, déclaré vouloir s'engager dans la transition écologique, puis confirmé ces propos  par la nomination de Nicolas Hulot, comme ministre d’état de la transition écologique et solidaire. La FNH s’interroge clairement sur la cohérence ou plutôt le manque de cohérence d’une telle décision qui entretiendrait également le cercle vicieux dans lequel se trouve déjà les agriculteurs. 

Pour aller plus loin

Télécharger (format pdf - 856 Ko)

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Audience de l’Affaire du Siècle : un pas de plus vers une victoire historique pour le climat
Loi Climat : Les parlementaires doivent améliorer avec ambition le texte sur la rénovation énergétique !
Convention Citoyenne : les conditions pour une véritable réforme de la Constitution