Communiqué de presse

Sauvegarde des pollinisateurs : pas d’incohérence !

Publié le 23 novembre 2016 , mis à jour le 25 novembre 2020

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Plus que de nouvelles mesures, le gouvernement doit rester intransigeant sur les pesticides néonicotinoïdes et l’arrêté sur l’usage des pesticides. Mardi matin, les Ministres Ségolène Royal et Barbara Pompili ont annoncé de nouvelles mesures pour  favoriser les pratiques agricoles favorables aux pollinisateurs, avec la volonté de poursuivre le travail engagé dans les collectivités, chez les particuliers dans l’agriculture. Un objectif louable mais dont les bénéfices risquent d’être réduits à néant si, dans le même temps, de nouveaux pesticides contenant des néonicotinoïdes sont mis sur le marché. Certains industriels demandent encore des mises sur le marché d’ici la date d’interdiction (1er septembre 2018)...

Pour aller plus loin

Télécharger (format pdf - 76 Ko)

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Loi Climat et résilience : la rénovation énergétique attendra elle aussi
Un règlement européen pour contrer les dérives de la mondialisation
Réduction des Pesticides: 1% des financements publics est réellement efficace