Communiqué de presse

Une COP 23 sans énergie

Publié le 17 novembre 2017 , mis à jour le 25 novembre 2020

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

La FNH demande au Président de la République d’œuvrer pour que la France passe d’un leadership d’affichage à des annonces concrètes et nouvelles.

A la COP23, les gouvernements n’ont pas démontré le sursaut politique nécessaire pour répondre à l’urgence climatique et aux cris d’alarme lancés par les scientifiques. Si le constat de l’urgence à agir est partagé à la tribune par les Etats, une amélioration de leur réponse à la crise climatique et à la nécessaire solidarité Nord-Sud se fait toujours attendre. A l’occasion du sommet sur le climat qu’Emmanuel Macron réunit à Paris le 12 décembre 2017, la Fondation pour la Nature et l’Homme demande au Président de la République d’œuvrer pour que la France passe d’un leadership d’affichage à des annonces concrètes et nouvelles, pour aller plus loin dans sa transition écologique et dans sa politique de solidarité climatique avec les pays en développement. 

Pour aller plus loin

Télécharger (format pdf - 141 Ko)

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Loi Climat et résilience : la rénovation énergétique attendra elle aussi
Un règlement européen pour contrer les dérives de la mondialisation
Réduction des Pesticides: 1% des financements publics est réellement efficace