Décryptage

Une nouvelle étiquette énergie à partir du 1er mars 2021

Publié le 04 mars 2021 , mis à jour le 09 mars 2021

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Mise en place en 1995, l’étiquette énergie a été créée pour donner des repères de consommation et d'efficacité énergétique de nombreux appareils électriques. Mais depuis le 1er mars, l’étiquette énergie évolue avec une nouvelle classification allant de A à G au lieu de A, A+++, A++, à G. On vous explique tout.

Une nouvelle étiquette énergie pour mieux s’y retrouver

Depuis la création de l’étiquette énergie, les appareils n’ont cessé d’évoluer et de gagner en performance. Des classes A+, A++ puis A+++ ont vu le jour pour les différencier des étiquettes allant de A à G. Résultat : il était difficile de s’y retrouver dans la classification A+ A++ A+++.

Étiquettes-énergie des appareils : comment les lire ?

L’Union européenne a donc décidé de remettre à jour le système, en revenant aux classes de A à G. Désormais fini les ++ et les +++ ! La classe A sera laissée libre afin de stimuler l’innovation. La présence du QR code sur cette nouvelle étiquette énergie permettra d’en savoir plus sur le produit.
En le scannant sur son smartphone, le consommateur obtiendra des informations complémentaires officielles non commerciales renseignées par le fabricant.

« Grâce à cet affichage plus lisible, chaque foyer sera incité à investir dans les équipements les plus efficaces », explique l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Selon la Commission européenne, les ménages européens pourraient économiser en moyenne 150 € par an.


Les appareils concernés par la nouvelle étiquette énergétique

Cette nouvelle étiquette énergétique concerne 5 types d’appareils ménagers. A partir du 1er mars 2021, 5 catégories afficheront cette nouvelle étiquette :

  • lave-vaisselle,
  • machines à laver et lave-linge séchants,
  • réfrigérateurs, congélateurs (y compris les caves à vin),
  • téléviseurs, écrans et dispositifs d’affichage numérique.
  • Les lampes
  • La mise en place de la nouvelle étiquette énergie se fera progressivement

A partir du 1er mars 2020, 4 catégories afficheront cette nouvelle étiquette :

  • lave-vaisselle,
  • machines à laver et lave-linge séchants,
  • réfrigérateurs, congélateurs (y compris les caves à vin),
  • téléviseurs, écrans et dispositifs d’affichage numérique.

Les lampes, elles, afficheront la nouvelle étiquette qu’à partir de septembre 2021. Concernant le appareils de chauffage et les chauffe-eau cela sera affiché qu’à partir de 2030. Les fours, les hottes et les sèche-linge conservent pour le moment l'ancienne étiquette.

L’astuce à partager

Utilisez le guide Top-Ten pour vous aider dans vos achats. Téléviseur, lave-linge, réfrigérateur, ampoule... pour chaque catégorie de produit, il vous éclairera sur l’appareil le plus économe en énergie (et donc le plus intéressant financièrement !). Une application smartphone Top-Ten est disponible pour avoir les infos, même en magasin.

Télévision, box, lecteurs DVD, consoles de jeu… les appareils consomment même lorsqu’ils restent en veille. Mises bout à bout, ces consommations pèsent sur la facture des particuliers et sur la consommation d’énergie de la France. En effet, rien que la consommation des appareils en veille en France peut représenter la production de 1 à 2 réacteurs nucléaires annuellement ! Chez vous, éteindre les veilles peut vous faire gagner jusqu’à 10% sur votre facture d’électricité.

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

Les bons gestes pour réduire ma consommation d’énergie !
5 gestes pour devenir éco-acteur
Devenez un pro des bonnes pratiques en matière d'énergie !