Ecogestes

Veiller sur son jardin

Publié le 28 octobre 2020 , mis à jour le 03 novembre 2020

Restez informés

Chaque mois, nous vous donnons les clés pour comprendre le monde qui nous entoure et agir, chacun à son niveau

Je préserve l’eau

Profiter du soir > L’eau de pluie est un bienfait que l’on peut récupérer à partir des gouttières dans des bacs, ou mieux, des citernes (il en existe de toutes tailles). Cette eau servira à l’arrosage des plantes, du jardin, ou à d’autres usages extérieurs (lavage de terrasse, VTT...).

Récupérer l’eau > Avant de construire son logement, il est intéressant d’étudier la possibilité d’un second réseau d’eau non potable, par exemple raccordé à un réservoir alimenté par de l’eau de pluie, sous réserve que la réglementation le permette.

Espacer les tontes > Un gazon que l’on laisse pousser un peu plus haut devient plus résistant à la sécheresse et économise l’eau d’arrosage. Adopter la tonte haute (6 à 8 cm).

Evaporation d'un gazon : 3 à 6 litres d'eau par m2 et par jour quand il fait chaud.

Je préviens les herbes indésirables

Un travail de tous les instants > Arracher régulièrement les mauvaises herbes, c’est éviter qu’elles ne grainent. Pour lutter naturellement contre ces indésirables, il faut pailler les plants avec des feuilles, des herbes ou des écorces de pin ou bien biner régulièrement le terrain.

J’éloigne les parasites

Un petit effort > Les insectes parasites peuvent être éliminés d’un jardin par des moyens naturels :

• En les enlevant à la main (cocons et œufs de chenille, pucerons...).

• En posant un filet anti-insectes sur les fruits et légumes.

• En mettant à contribution les auxiliaires naturels : les coccinelles (disponibles chez un jardinier ou un grainetier, leurs larves sont très friandes de pucerons...).

• En adoptant certaines plantes qui éloignent les pucerons : œillets d’Inde, menthe, thym, sarriette...

Une coccinelle dévore jusqu’à 100 pucerons par jour.

L'article vous a été utile pour mieux comprendre cette actualité ?

Pour approfondir le sujet

“On n’est pas arrivé !” Une série qui nous interpelle sur notre façon de nous déplacer
5 bonnes raisons de laisser sa voiture au garage lorsqu’on a le choix… et surtout en ville !
Prendre soin de la terre